Centrafrique : L’OFCA tient enfin son congrès ordinaire pour l’installation du nouveau bureau

0

BANGUI, 19 juillet 20175RJDH)— Après plusieurs années de crise de légitimité, l’Organisation des Femmes Centrafricaines (OFCA) organise finalement son congrès ordinaire. Les activités dudit congrès sont ouvertes ce matin au palais de la CEMAC à Bangui. Objectif, mettre en place le nouveau bureau de l’organisation.

L’OFCA traverse une crise de légitimité depuis 2013, après le départ de la présidente Marguerite Kofio légalement élue en 2008 suite aux évènements de l’année 2013 au cours de laquelle ce congrès devrait statutairement se tenir pour élire les nouveaux membres du bureau.

Ce congrès est enfin aujourd’hui un moment de soulagement et de réconfort pour toutes les femmes de Centrafrique selon Nadine Pingama-Modo présidente du comité d’organisation du congrès, « 2013-2017, cela fait 5 ans que les femmes attendent avec ferveur l’organisation de ce congrès qui est censé mettre fin à une situation de déception qui n’a que trop duré afin qu’elles puissent participer effectivement à l’œuvre de reconstruction nationale dans un cadre institutionnel plus approprié ».

L’OFCA est paralysée depuis 24 mars 2013. Virginie Baikoua, Ministre des Affaires Sociales et de la Réconciliation Nationale appuie le comité d’organisation mis en place depuis 2015. Elle appelle toutes les congressistes à choisir la présidente qui mérite pour relever l’OFCA de ses cendres, « je demande aux femmes de choisir la bonne personne qui va porter l’OFCA à bras le corps en respectant les textes et la loi, en respectant les autres femmes pour le bon fonctionnement de l’organisation qui est en train de renaitre ».

Plusieurs activités vont émailler le déroulement de ce congrès.  La présentation des rapports moraux et financiers des bureaux des anciennes présidentes de Bangui et des seize préfectures suivis des débats sont les activités menées ce jour. Le deuxième jour est consacré à l’amendement des textes de base et l’élection des membres du bureau. L’adoption du rapport général, les recommandations, les résolutions et la présentation du bureau élu boucleront le congrès le troisième jour.

La première mission du nouveau bureau reste l’installation des représentantes de l’OFCA dans les seize préfectures pour le relèvement du pays.

Partage.

L'auteur

Commenter