Centrafrique : La liquidation des biens d’une société divise la jeunesse et le parquet de Salo

0

SALO, 16 octobre 2017 (RJDH)– La parquet a décidé de la vente en enchère des biens de la société Sesam 1 au sud-ouest du pays mis sous liquidation. Décision peu appréciée par le conseil sous communal de la jeunesse qui souhaite la réquisition à la commune en vue de son fonctionnement. 

Il s’agit des tôles et accessoires divers de la société forestières Sesam 1 mis sous régime de liquidation. Dans sa décision le tribunal de grande instance de Nola a autorisé la liquidation des biens de ladite société. Liquidation attendue le 21 octobre 2017 qui a suscité le courroux des jeunes de la localité.

Gislain Lagombi président du conseil communal de la jeunesse de Salo trouve injuste la décision du tribunal et exprime son désarroi. « Nous avons gardé cette société depuis avant l’arrivée de l’ex coalition Séléka en 2013 jusqu’aujourd’hui, comptez-vous combien de temps  on a passé pour sécuriser cette richesse et aujourd’hui le tribunal veut venir en un jour vendre comme si de rien n’était, nous disons non et non ! » a-t-il refusé.

Certaines sources proches du conseil communal de la jeunesse indiquent que le tribunal persiste et signe dans la décision de justice. « Nous avons le regret de constater que la décision de la justice n’est pas compatible à la volonté du peuple souverain au nom de qui les juges rendent leur jugement. Mais nous sommes des légalistes et le moment venu, nous allons faire appel du jugement » a indiqué au RJDH une source sous couvert de l’anonymat.

La société Sésam 1 est inopérante depuis plusieurs années, la décision de la justice heurte certaines sensibilités, celles du personnel qui attend le paiement des droits légaux après la liquidation./

Partage.

L'auteur

Commenter