Centrafrique : Les violences reprennent de plus belle à Bambari

0

BAMBARI, le 30 Mai 2018(RJDH)–La ville de Bambari est le théâtre d’un violent combat ce début d’après-midi. Un élément de la gendarmerie serait mort dans cet affrontement avec les éléments assimilés aux hommes de l’UPC d’Ali Darras.

Cet affrontement armé s’est intensifié au niveau de la gendarmerie où les colonnes d’un des principaux lieutenants de l’UPC ont attaqué la gendarmerie. Joint au téléphone les sources sécuritaires ont confirmé l’attaque de la gendarmerie et parlent d’un élément de la gendarmerie tué dans cette attaque. « Nous sommes encore sur le théâtre des opérations difficile de vous dire quelque chose, mais comprenez que nos positions sont attaquées par les groupes armés et nous sommes en train de nous organiser », a indiqué au RJDH une source sécuritaire.

Plusieurs sources ont rapporté qu’un gendarme a été tué, information encore non confirmée par le département de Sécurité publique y compris la direction de la gendarmerie nationale.  

Cette attaque intervient deux semaines après le combat entre les éléments de l’UPC et les forces de sécurité intérieur. La Minusca ne s’est pas encore prononcée sur cette attaque qui intervient peu après le déploiement du contingent portugais dans la ville.

Peu avant ce combat, des informations de sources sécuritaires ont signalé la présence russe dans la Ouaka précisément à Bambari. Information non confirmée par les sources indépendantes à Bambari.

Le regain de violence à Bambari devient inquiétant au moment où 400 éléments FACA formés par les russes sont mis au vert ce matin à Berengo. Dans son entretien avec les leaders politiques, la Minusca avait proposé un schéma pratique  qui jusque-là n’a pas d’effet réel sur la situation sécuritaire sur le terrain.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.