Centrafrique : Les USA donnent 57 véhicules aux Forces Armées Centrafricaines

0

BANGUI, 07 aout 2018 (RJDH)– Le Gouvernement américain a offert 57 véhicules aux Forces Armées Centrafricaines. La cérémonie officielle a eu lieu ce lundi 6 aout 2018 à Bangui.

Ce don s’inscrit dans le cadre des actions du département américain pour la redynamisation des Forces Armées Centrafricaines (FACA) afin qu’elles puissent bien remplir leur mission de protection de la population centrafricaine en proie à l’insécurité depuis plusieurs années.

Ce don d’une valeur de 8.500.000 USD est composé de 57 véhicules parmi lesquels 42 pick-up Toyota Hilux  équipés des matériels de communication, 6 camions Renault destinés au transport du matériel et des fournitures.

Le Chargé d’Affaire Américain David Brownstein, attribue ce geste à une contribution des États-Unis à la stabilisation, la prospérité et la sécurisation de la RCA. « Nous reconnaissons que la paix et la stabilité sont essentielles à la prospérité de la Centrafrique à court et à long terme. Les États-Unis et la RCA ont tous l’intérêt à soutenir la prospérité et la sécurité dans la région », a déclaré le diplomate américain.

 « Cet appui vient concrétiser les promesses américaines de continuer à soutenir le gouvernement et réaffirme la volonté de ce pays de travailler avec les autorités pour la reconstruction de l’armée centrafricaine », a déclaré pour sa part, la ministre de la défense nationale, Marie-Noëlle Koyara.

Le Président Touadera, chef suprême des Armées cette coopération avant d’annoncer que ces moyens permettront des déployer  dans l’immédiat des troupes à Bangassou, Sibut, Dékoa, Bambari et d’autres zones.

L’armée Centrafricaine est dépourvue des moyens logistiques depuis qu’elle est fragilisée par la prise de pouvoir de la rébellion de la Séléka en mars 2013.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.