Centrafrique : Les magistrats de la Cour Pénale Spéciale en formation au Maroc

0

BANGUI, le 13 Décembre 2017(RJDH)—Les magistrats nationaux et internationaux de la Cour Pénale Spéciale sont partis en formation à Rabba au Maroc. C’est une initiative conjointe  de la Cour Pénale Internationale et l’Ecole Nationale de la Magistrature de France (ENM).

Ce sont les neufs magistrats de la CPS ( 4 internationaux et 5 nationaux) qui ont quitté Bangui pour Rabba depuis le 09 décembre. Ils devront, selon les informations du RJDH, suivre une formation de dix jours sur les crimes de masse. Cette formation est inscrite dans le programme d’opérationnalisation de la CPS, « l’objectif de cette formation est de renforcer les capacités des membres de la CPS avant le démarrage des enquêtes dans le pays. Je puis vous précise que cette formation fait partie du programme conçu dans le cadre de la mise en place de cette cour » a confié au RJDH une source proche du comité du projet conjoint de la mise en place de la Cour Pénale Spéciale en Centrafrique.

Tous magistrats de la CPS sont partis au Maroc pour la formation sur les crimes de masse après une visite de quelques-uns de ces membres à Dakar au Sénégal pour s’inspirer du modèle de la Chambre africaine extraordinaire qui a condamné à la prison à perpétuité en avril 2017, l’ancien président tchadien Hissène Habré. Les magistrats de la Cour Pénale Spéciale devront, selon nos sources se rendre début 2018 à la Haye pour des échanges avec les juges de la Cour Pénale Internationale

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.