Centrafrique : Les jeunes de Bangui et le gouvernement s’engagent contre la prévalence du sida estimé à 7,1%

0

BANGUI, 29 décembre 2017 (RJDH)—Le gouvernement et les comités locaux des 8 arrondissements ont lancé une campagne de sensibilisation contre la prévalence du VIH/Sida et en faveur des mesures préventives. Campagne de trois jours qui a pris fin ce 29 décembre à Bangui.

Selon les données gouvernementales, le taux de prévalence à Bangui est estimé à 7,1% et touche plus les jeunes dans la fourchette d‘âge de 15 à 25 ans. Outre cette campagne, le gouvernement compte passer un message contre le mariage précoce et les violences basées sur le genre. C’est dans ce contexte que le ministère de la Jeunesse en partenariat avec la Croix rouge néerlandaise et centrafricaine ont lancé l’activité dans le but de réduire le taux à travers la prévention et la bonne pratique.

Les responsables du département justifient l’action par la montée du taux de prévalence pour laquelle les jeunes sont plus exposés « les jeunes Centrafricains sont aujourd’hui de plus en plus exposés aux maladies comme le VIH-SIDA et notre devoir est de les sensibiliser pour sauver cette jeunesse, l’avenir prometteur de notre pays » a indique Flora Fali directrice de communication dudit département.

Stevy Ngongba, l’un des jeunes leaders présent à cette campagne, affirme qu’ils sont formés pour aller informer leur base : «En tant que jeunes leaders, nous allons véhiculer aux autres tout ce qu’on a acquis lors de cette campagne dans une approche de proximité pour conscientiser les jeunes car le Sida continue de faire mal et qu’il ne faut pas baisser garde» a-t-il insisté.

Cette campagne est lancée au moment où le comité national de lutte contre le VIH/Sida (CNLS) s’inscrit dans une dynamique de 90, 90, 90, un mois après la journée mondiale du sida célébrée le 1er décembre.

Partage.

L'auteur

Commenter