Centrafrique : Les inquiétudes des Clubs qualifiés face aux exigences de la CAF

0

BANGUI, 24 Novembre 2017(RJDH)—Les équipes championnes et vainqueurs de coupe confrontées aux dispositions légales drastiques de la Confédération Africaine de Football (CAF) et risquent de ne pas participer au champions league. Inquiétude exprimée par la fédération centrafricaine de football à Bangui lors d’une interview accordée par son secrétaire général au RJDH ce 21 novembre à Bangui.

Pour participer à ce champions league, les clubs doivent satisfaire aux exigences suivantes : avoir un stade d’entrainement, un bus de transport des joueurs, un siège, un compte bancaire sur lequel il faut un minimum de 20 millions de francs, disposé d’un ou des entraineurs qualifiés avec la licence C, une équipe médicale qualifiée. Sur plusieurs clubs composant la ligue de Bangui, aucun club n’est à même de répondre à ces critères. Cette situation intervient dans un contexte où la transition entre le football amateur et le football professionnel reste un défi majeur sur fond de dépendance du financement de l’Etat.

Certains clubs à l’exemple de l’Olympique réal de Bangui ne sont pas de cet avis de la fédération et estime avoir rempli les critères pour participer aux champions league de la CAF « nous avons un siège provisoire, et un compte bancaire. Pour cette année nous avons dépensé plus de 11.000.000 francs pour entretenir le club. Nous ne pensons pas que la CAF ait exigé 20 000 000 Francs, puisque ce n’est pas écrit noir sur blanc », a-t-il précisé Amédée Gbongo.

« Nous avons trouvé un terrain d’entente avec la Municipalité de Bangui qui nous a légué le stade municipal pour notre entrainement. A  cela s’ajoute des entraineurs de Licence-C et des Médecins qualifiés qui font partie du management de l’équipe. Tout cela atteste que l’équipe est éligible, nous sommes dans l’impasse de la décision de l’organisation de la première instance qui va rendre sa décision d’ici peu pour permettre à la Fédération centrafricaine de Football de confirmer notre participation à la Champions –League », a ajouté le président du club vert noir.

Les exigences de la CAF interviennent dans un contexte où l’économie du sport connait une chute. Les clubs de la ligue de Bangui n’ont pas pris part à des compétitions internationales depuis 2012./

Partage.

L'auteur

Commenter