Centrafrique : Les humanitaires empêchés par les groupes armés à approvisionner les déplacés de Bria en eau potable

0

BRIA, 04 Septembre 2018(RJDH)—La situation sécuritaire est préoccupante à Bria au nord-est du pays où les humanitaires éprouvent les difficultés d’approvisionner la population vulnérable sur le site de PK3 et autres. Une situation déplorable par les notables de la région. 

Outres les problèmes que rencontrent les déplacés de Bria s’ajoute la pénurie d’eau potable dont les organisations humanitaires assurent la distribution sur le plus grand site de PK3 de Bria. Cette situation est d’autant plus inquiétante pour la population des déplacés qui craignent les maladies diarrhéiques et hydriques. C’est dans ce contexte que les humanitaires et les déplacés appellent à l’amélioration des conditions sécuritaires pour éviter le pire.

Un notable de la localité a souligné le mauvais comportement des hommes en armes qui se substituent à l’Etat, « ils ont érigé des barrières interdisant l’entrée et la sortie des personnes qui se trouvent sur le site de PK3. Nous notons aussi des cas d’enlèvement et des pillages des biens par des hommes en armes », a-t-il déploré.

La même autorité a noté le blocage du couloir humanitaire par ces hommes en armes, « ses combattants empêchent même les Médecins Sans Frontières qui apportent de l’eau aux déplacés d’y entrer, malgré un nombre pléthorique des déplacés. C’est vraiment regrettable », a-décrié cette autorité morale de la ville.

La ville de Bria est fragilisée par des hostilités au relent communautaire depuis le repli de la Séléka dans cette localité.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.