Centrafrique : Les forces françaises soutiennent l’initiative de rapprochement de deux arrondissements de Bangui à travers le football

0

BANGUI, le 06 Septembre 2018(RJDH)—Pour consolider le vivre ensemble entre le 2e et 5e arrondissement de Bangui, les forces françaises présentes dans le pays ont organisé un match de football initié par le carrefour des hommes intègres de Centrafrique ce 5 septembre à Bangui.

L’organisation de cette rencontre inter-arrondissement selon le président du Carrefour des Hommes Intègres de Centrafrique Bethsaïda Mbongo s’inscrit dans la dynamique du rapprochement des jeunes des huit arrondissements sur la paix et le vivre ensemble. Un appui des forces françaises en Centrafrique pour soutenir les jeunes des huit arrondissements dans la recherche de la paix.

« Nous voulons en un mot rapprocher les jeunes de différents arrondissements de Bangui. Le premier jalon est déjà lancé avec l’organisation du match de football entre les 2ème et 5ème arrondissements de Bangui, ceci pour renforcer les liens et petit à petit nous irons dans d’autres arrondissements de la capitale avec cette démarche » a précisé le président du Carrefour.  

Des sketchs, la danse traditionnelle et le match de football ont émaillé cette activité sur le terrain de l’école Saint-Jean dans le 2ème arrondissement de Bangui. Cette initiative du Carrefour des hommes intègres est saluée par Yves, un des jeunes du 5ème qui lance un message de paix à ses paires « d’emboiter le pas et de tourner les pages sombres de l’histoire » a-t-il lancé.

Le Carrefour des hommes intègres projette lancer d’ici là, cette même activité dans d’autres arrondissements de Bangui.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.