Centrafrique : Les FACA en appui de la Minusca à Paoua

1

BANGUI, 27 janvier 2018 (RJDH)—Les Parlementaires de l’Ouham-Pendé se sont entretenus le 23 janvier avec les responsables de la Minusca sur la sécurité des biens et des personnes après la flambée de violence dans la périphérie de Paoua et de Markounda. Il a été décide de l’envoie du déploiement des militaires centrafricains dans la ville.

La situation sécuritaire dans l’Ouham – Pendé s’est détérioré avec les affrontés armés entre les combattants de la Révolution Justice et ceux du Mouvement National pour la Libération de Centrafrique (MNLC). Ces combats ont fait plus de 100 morts et un déplacement massif de la population.

Face à cette violation sur les civils qui a provoqué une crise humanitaire sans précédent, les Parlementaires de l’Ouham-Pendé ont échangé avec le représentant du Secrétaire Général des Nations Unis et Chef de la MINUSCA, Parfait Onanga- Anyanga en présence de son staff « sur la situation sécuritaire à Paoua et ses environs », a rapporté le Député Timoléon Mbaïkoua sur sa Page Facebook.

Après cet entretien, Mr Timoléon Mbaïkoua a annoncé que « les Forces Armées Centrafricaines (FACA) seront déployées sur le terrain dans les 48 heures en appui aux forces de la Minusca ».

Cette annonce intervient après celle du Président de la République la semaine dernière qui a promis que « les soldats de la paix (Minusca) et les forces de défense intérieur feront de Paoua une ville sans arme ».

La situation humanitaire dans l’Ouham-Pendé est alarmante et des vivres sont distribués aux sinistrés.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.