Centrafrique : Les États-Unis font don de 16,85 millions de dollars pour lutter contre la faim

0

BANGUI, 5 octobre 2018 (RJDH)–Le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies (PAM) salue la contribution de 16,85 millions de dollars du United States Agency for International Development (USAID) destinée à fournir une assistance en République centrafricaine où des années de conflit ont bouleversé la vie de millions de personnes.

Cette contribution octroyée par le bureau Food for Peace de l’USAID permettra de porter secours à plus de 528 000 personnes à travers des fournitures de vivres et de coupons alimentaires. Plus de 165 000 enfants issus de communautés extrêmement vulnérables à travers le pays bénéficieront aussi d’une alimentation scolaire d’urgence. En République centrafricaine, les Etats-Unis sont le premier donateur à soutenir la réponse du PAM.

« Nous remercions les Etats-Unis pour cette contribution qui témoigne de leur soutien indéfectible aux familles les plus vulnérables à un moment où elles en ont particulièrement besoin », a déclaré le Représentant et Directeur Pays du PAM Gian Carlo Cirri. « La faim est aujourd’hui un danger réel pour près de la moitié de la population après cinq années de conflit en République centrafricaine. Ce n’est pas le moment d’abandonner les familles centrafricaines vulnérables ».

Les Etats-Unis se disent particulièrement préoccupés par la situation humanitaire en République centrafricaine et cette contribution témoigne du souhait évident de ce  pays à alléger les souffrances auxquelles des millions de centrafricains pauvres et vulnérables font face.

« L’USAID est heureuse de continuer à travailler avec le PAM pour apporter une assistance aux populations les plus vulnérables en République centrafricaine », a indiqué David P. Brownstein, Chargé d’Affaires à l’Ambassade des Etats-Unis à Bangui.

Des foyers de tension continuent à émerger dans le pays, provoquant de nouveaux déplacements de populations ainsi qu’une forte augmentation des besoins humanitaires. Ajouté à cela, cinq années consécutives de baisse des récoltes exacerbée par le dérèglement des marchés et la baisse du pouvoir d’achat qui compromettent les possibilités pour les familles de se nourrir.

En dépit de difficultés énormes liées à l’accès aux personnes dans le besoin dans un contexte où la violence contre les humanitaires a connu une forte hausse, le PAM est en train d’intensifier ses interventions pour atteindre 1.1 million de personnes à travers des initiatives visant à apporter une assistance alimentaire immédiate aux communautés tout en encourageant leur participation à des activités de relèvement pour mettre en place des systèmes durables de production alimentaire.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.