Centrafrique : Les Enseignants du Fondamental 2 en instance d’intégration lance un mouvement de grève pour 8 jours

0

BANGUI, le 19 Mars 2018(RJDH) –Plus de 600 Professeurs des lycées et collèges en instance d’intégration décident d’entrer en grève du 19 au 26 Mars. Ils accusent le Gouvernement de ne pas respecter ses engagements relatifs à  leur intégration dans la fonction publique centrafricaine.

Cette grève intervient dans un contexte où les élèves du Fondamental 2 s’apprêtent à entamer les compositions du 2e  trimestre 2018.

Marius Siopathis, Délégué des Enseignants du Fondamental 2 en instance d’intégration relate les faits. «Nous sommes entrés en grève par rapport à la promesse faite par les autorités du pays s’engageant à nous intégrer dans la Fonction publique. Nous avons patienté mais malheureusement, elles n’ont pas tenu à leur promesse. Fort de cela, personne du département n’est venu vers nous pour nous situer sur l’engagement du gouvernement. Nous sommes entrés en grève de 3 jours récemment et nous n’avons pas eu gain de cause. Le samedi dernier, lors d’une assemblée générale, la base a décidé d’observer une grève de 8 jours à compter du lundi 19Mars 2018 », a-t-il précisé.

Il revient sur la position des grévistes au cas où les autorités ne donneraient pas satisfaction à leur revendication. «La base est déterminée dans le cas où il n y aurait pas satisfaction de passer à la vitesse supérieure notamment celle de prolonger la grève», a relevé Marius Siopathis, Délégué des enseignants en instance d’intégration du Fondamental 2

Cette grève risque d’impacter négativement sur le calendrier académique 2017/2018

Partage.

L'auteur

Commenter