Centrafrique : Les embouteillages posent un problème de libre circulation au carrefour Petevo

0

BANGUI, 27 septembre 2018 (RJDH)—Les embouteillages posent encore un sérieux problème de libre circulation au carrefour Petevo dans le 6e arrondissement de Bangui. Un constat du RJDH ce jour dans ce secteur.

La reprise des cours dans les établissements d’enseignement crée des embouteillages au carrefour de Petevo dans un contexte où la voie reste rétrécie dans ce secteur. Selon le constat du RJDH, entre 7h et 8h, il est difficile de circuler. Taxis et Bus, taxis moto et véhicules de particuliers sans compter les pousse pousse se bousculent pour se frayer un passage et gagner du temps.

Les éléments de la police sont difficilement visibles même s’ils apparaissent à une certaine heure. On enregistre quelques deux ou trois mais qui sont dépassés par le flux de la circulation «Nos policiers ne maitrisent pas encore comment gérer les embouteillages. Ils prennent leur temps pour discuter avec certains conducteurs récalcitrants. Je souhaite qu’ils soient formés », a confié au RJDH Arthur, un conducteur de bus.

La formation pour les agents de police en matière de circulation routière s’impose mais le renforcement de leur effectif est une urgence, «les établissements d’enseignement scolaire viennent d’ouvrir leurs portes et le nombre des usagers de la route a triplé. A ce rythme si rien n’est fait dans la formation des agents de police en matière de réglementation de cette circulation routière on verra se perpétuer ces embouteillages avec tous les effets pervers tels les retards au lieu de travail, les accidents et autres. Nous exigeons que l’effectif des agents de police soit revu à la hausse », confié Jérémie, un vendeur au rond-point de Petevo.

Cet avis est diversement partagé par Guillaume, «même s’ils sont 10, s’ils ne maitrisent rien, le problème ne sera pas résolu. J’observe toujours quand la police de la Minusca est présente, les policiers s’en sortent. Donc, la Minusca devrait penser à déployer ses agents aux côtés des nôtres pour régler  la circulation dans les carrefours », lance-t-il.

Informées de ce problème qui handicape la libre circulation des usagers de cet axe routier et contactées sur la plainte récurrente des usagers de ce carrefour, les autorités de la Mairie et du Commissariat du 6e arrondissement de Bangui n’ont pas souhaité se prononcer sur la question.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.