Centrafrique: les Dames et les U17 éliminés des compétitions de football

0

BANGUI, 9 avril 2018 (RJDH)–Les sélections centrafricaines U17 engagées dans le tournoi de l’Union des Fédérations de Foot d’Afrique Centrale (UNIFFAC) ont enregistré, hier 08 avril, leur deuxième défaite marquant ainsi leur élimination. Pareillement, le nul des Fauves Dames concédé dans la même journée à Bangui met un terme à leur parcours.

L’équipe centrafricaine de foot version féminine a été éliminée des préliminaires de la Coupe d’Afrique des Nations 2018. Après leur défaite (00-02) devant les Diables Rouges du Congo, Bénédicte Peggy Somboya, la portière centrafricaine et ses coéquipières n’ont pas réussi la remontada à Bangui. Elles se sont contentées d’un match nul (01-01).

Menées un but à zéro, les Centrafricaines ont égalisé à la seconde période du match. Grâce à leur match nul à Bangui, les Diablesses du Congo ont obtenu le ticket pour le deuxième tour des éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations version 2018.

L’équipe féminine centrafricaine vient encore de faire les frais de l’amateurisme et de l’absence de soutien au sport.

Pareillement, les U17 Centrafricains ont encaissé leur deuxième défaite à Yaoundé devant la République Démocratique du Congo. Mené un but à zéro à la première partie, les Cadets de la République Centrafricaine n’ont pas pu prendre le dessus malgré leur bonne prestation en seconde mi-temps. Une défaite synonyme d’élimination à cette compétition. Techniquement les Centrafricains étaient les meilleurs, mais les RD congolais se sont imposés par leur gabarit.

Les demi-finales :

Demain au Stade militaire et au Stade omnisports se joueront les demi-finales du tournoi. Dans le Groupe A, le Cameroun (4pts) et le Tchad (2pts) sont qualifiés tel est le cas de la République Démocratique du Congo (6 pts) et le Congo Brazza (3 pts). La finale est prévue pour le 15 avril.

Quelle leçon la République Centrafricaine doit-elle tirer de l’élimination de ses équipes ? Quelle politique pour le sport centrafricain? Devra-t-on être sélectif dans le soutien du sport ?

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.