Centrafrique : les Conseillers Nationaux de transition envisagent une grève demain pour exiger du gouvernement le payement de leurs arriérés

0

BANGUI, 30 janvier 2018 (RJDH)— Les conseillers nationaux de transition ne décolèrent pas et envisagent un sit-in devant le Ministère des Finances et du budget pour demander au gouvernement le payement de leurs émoluments au même titre que les fonctionnaires et agents de l’Etat. Ligne de conduite adoptée lors d’une réunion ce matin à Bangui.

Cette réunion fait suite à la décision du gouvernement de payer les arriérés de Novembre et Décembre 2013 à tous les fonctionnaires et agents de l’Etat. La colère des législateurs de transition est montée d’un cran suite à la déclaration du Ministre porte-parole du gouvernement, ancien conseiller lui-même précisant que la décision du gouvernement de verser les arriérés ne concerne pas les conseillers nationaux de transition.

Les Conseillers nationaux se montrent déjà déterminer à convaincre le gouvernement de leur payer les émoluments «puisqu’il en est ainsi, demain nous nous rendrons devant le Ministère des Finances pour une manifestation. Et s’il y’a pas toujours de réponse, le jeudi prochain, nous nous rendrons à la Primature pour revendiquer nos droits. Car nous avons travaillé pour la RCA et non pour la communauté Internationale, ni pour le FMI pour qu’on attende tout d’eux» a lâché Cyrus Emmanuel Sandy.

Pas de temps cependant à la diversion «nous disons que le Ministre de la communication est en train de pousser les personnels de CNT à indexer la communauté Internationale, ce qui n’est pas le cas » a-t-il dit.

Le Directeur Général du Trésor et de la Comptabilité Publique Narcisse Aniyassi dans une note à la presse parle de l’incompréhension des procédures, « ni le gouvernement, ni le Ministère des Finances et du Budget ni le Trésor n’ont l’intention de les priver de leurs droits (…..) Toutefois, prenant en compte la dimension équité, le Trésor a été instruit de faire le point de tous les salaires périphériques pour permettre la recherche de financement. C’est même dans ce cadre qu’il a été demandé aux Conseillers de communiquer leurs états pour le traitement. C’est ce qu’ils ont fait ».

Pour lui, un travail technique est en cours et a pour objet d’apurer lesdits arriérés de « salaires périphériques » sur les ressources propres dans un meilleur délai.

Les Conseillers nationaux montent au créneau alors que certains fonctionnaires n’ont pas encore perçu les deux mois d’arriérés promis par l’Etat.

Partage.

L'auteur

Commenter