Centrafrique : Les actes et paroles du Premier Ministre commentés par la presse écrite

0

BANGUI, 25 septembre 2018 (RJDH)—les actes et paroles du premier ministre Simplice Mathieu Sarandji commentés par la presse écrite.

Le Démocrate consacre deux pages de sa parution du jour à la descente du premier ministre dans les zones sinistrées. Alors que sur la huitième page, le journal publie plusieurs images des inondations avec comme titre, « les émouvantes et douloureuses images des conséquences de la pluie diluvienne du 23 septembre », à la 3ème page, c’est une analyse de la visite du Premier ministre dans les zones sinistrées qui est faite. L’auteur de l’article qualifie cette descente de « spectacle folklorique » qui n’a aucun sens. Pour le Démocrate, la solution aux problèmes d’inondation n’est pas de doter les sinistrés de couvertures, de draps et autres mais de régler le problème de fond, c’est-à-dire celui de l’urbanisation des secteurs qui, chaque année, font face à ces genres de catastrophe.

L’Agora  a commenté ce jour un extrait du Premier Ministre qui se présente comme un avertissement aux groupes armés. « Les rebelles doivent savoir que la recréation est terminée », une citation attribuable à Mathieu Simplice Sarandji qui, selon nos confrères de l’Agora, fonde toute sa force et celle de son gouvernement sur la Russie, les Etats-Unis et la Chine. Là, le chef du gouvernement ne cite pas la France comme pour dire que ce pays longtemps partenaire privilégié de la RCA perd de plus en plus de sa primauté en Centrafrique.

La motion de censure contre Sarandji est-elle la solution ? C’est un titre interrogatif du journal l’Agora qui estime que l’urgence aujourd’hui n’est pas de dégager le premier ministre mais de s’unir pour mettre fin au règne des rebelles qui continuent de d’étrangler la République. Selon nos confrères, il y aurait à l’heure actuelle des initiatives au sein du parlement tendant à pousser Sarandji à la sortie.

Le Confident a consacré trois des huit pages de sa parution à l’interview du cardinal Dieudonné Nzapalainga, interview dans laquelle le prélat rassure sur l’état de l’Eglise catholique et sa détermination à apporter sa contribution pour une sortie totale de crise. Le cardinal reconnait la situation  instable du pays et estime que ce n’est pas une raison de désespérer. Restons dans les colonnes du journal le Confident pour parler de Gamboula. Citant le président de la délégation spéciale de cette ville le Confident note que la situation humanitaire et sécuritaire sont catastrophiques ce qui nécessite une intervention d’urgence de l’Etat.

Nous terminons cette revue de presse par la volonté des éternels stagiaires d’organiser une marche pacifique le jeudi prochain. Le Démocrate a publié la lettre que ce collectif a adressée au ministre de la sécurité publique pour demander l’autorisation de tenir cette manifestation.

Ce sont là, les principaux sujets qui ont intéressé ce mardi 25 septembre 2018 nos confrères de la presse écrite. Bonne lecture à toutes et à tous.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.