Centrafrique : L’élevage des petits ruminants ravagé par la peste à l’ouest du pays

0

BABOUA, 18 Aout 2017 (RJDH)—Le chef de secteur d’élevage de la sous-préfecture de Baboua, localité située à l’ouest du pays a déclaré la  peste des petits ruminants et alerte la population de la consommation de la chair des bêtes crevées. Alerte exprimée à travers le RJDH dans la localité. 

Plusieurs caprins et des moutons de la ville de Baboua crèvent après une semaine environ des maux qui minent l’élevage des petits ruminants. Cette alerte intervient dans un contexte où peu d’éleveurs font vacciner leur cheptel.

Le chef de secteur des Affaires sociales de Baboua Annie Kiadèle, s’inquiète de la consommation sans l’avis des vétérinaires « les propriétaires des bêtes manipulent la chair des cabris morts. Ils les exposent sur le marché et la population consomme sans aucune analyse des services vétérinaires ; ce n’est pas bien », s’est-elle indignée.

En réponse à ces préoccupations, le chef de secteur d’élevage de la ville de Baboua Ndouté, a confirmé que plusieurs cas ont été enregistrés dans plusieurs communes de la sous-préfecture de Baboua, « après avoir parcouru la région, nous avons constaté cette épidémie. Ce sont les conséquences du refus des vaccins par les éleveurs », fait-il savoir avant de lancer qu’ « il ne faut pas vendre de la chaire contaminer aux consommateurs », suggère-t-il.

Les autorités administratives appellent à une campagne de vaccination contre cette peste qui menace l’élevage dans la Nana Mambéré.

Partage.

L'auteur

Commenter