Centrafrique : L’Ecole Gbaloko soutenue en accessoire par la Chine

1

BANGUI,  08 Juillet 2017(RJDH) —-L’école Gbaloko dans la commune de Begoua située à la sortie nord de la capitale a accusé réception du don de l’Ambassade de Chine. Un appui qui s’inscrit dans le cadre du projet de réhabilitation de l’école vandalisée pendant la crise qu’a traversée le pays.

L’Ecole Gbaloko dans la commune de Begoua est réhabilitée en 2008 par la Chine dans le cadre de la coopération et elle a été vandalisée lors de la crise de 2013. Les infrastructures ont été saccagées et les accessoires emportés. Les enfants font classe à même le sol. C’est dans ce contexte que l’Ambassade de Chine a fait don de matériels alors que l’Unicef dans son rapport s’alarme des conditions d’éducation dans le pays.

« Il y a beaucoup de choses à faire au sein de cette école. Et donc chaque année, nous reviendrons ici pour rendre un meilleur environnement d’études aux enfants de cette commune. Nous avons remis la première tranche de 100 tables bancs sur les 300 que nous avons promis et nous continuerons d’appuyer cette école » a dit Wan Peng, Premier conseillé à l’Ambassade de Chine en Centrafrique.

Christophe Gazam-Betty ancien Ministre d’Etat à la Réconciliation nationale plaide pour la sécurité de ce don, «nous nous sommes approchés auprès de l’Ambassade de la Chine qui a immédiatement affiché sa volonté de soutenir cette école longtemps fragilisée. En tant que citoyen, nous avons apporté notre contribution aujourd’hui, de veiller à la protection du don afin d’éviter des cas de vandalisme à répétition au sein de cette école » s’est-il engagé.

Dans le cadre de la coopération entre la RCA et l’Empire du milieu, la Chine construit des écoles d’amitié à Bangui et à l’intérieur du pays.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Un commentaire

Commenter