Centrafrique : Le soutien militaire de la Russie à la RCA fait la une des journaux à Bangui

0

BANGUI, 17 septembre 2018 (RJDH)—La presse écrite s’est penchée commentaire à l’appui, sur le soutien russe à la République Centrafricaine.

Le Confident table sur une rupture dans le choix sécuritaire. Ce changement, nos confrères croient que la République Centrafricaine peut l’opérer avec la fédération de la Russie qui, selon l’article d’analyse proposé par ce journal, a prouvé sa capacité à juguler la crise sécuritaire dans le pays.

Le journal Adrénaline Info se réjoui de ce qu’il appelle le soutien inconditionnel de la fédération de ma Russie à la République Centrafricaine. Pour ce journal, le choix opéré par le nouveau pouvoir a favorise la refondation de la RCA. Adrénaline Info estime dans ses colonnes qu’avec la Russie, la France de Macron est contrainte de changer de ton vis-à-vis de l’Afrique, ce qui pour le journal est une bonne nouvelle pour l’avenir du continent noir.

Le Démocrate quant à lui évoque la détermination de la Russie à sécuriser l’ensemble du territoire national. Le journal cite le conseiller russe du président centrafricain en matière de sécurité Mr Valery Zakharov qui a projeté lors d’une conférence de presse le redéploiement total de l’armée d’ici une année. Ces propos, le journal montre à suffisance la détermination de la Russie à mettre un terme à la crise sécuritaire qui secoue la RCA depuis quelques années.

L’Agora reste sur des questions sécuritaires mais s’intéresse aux frontières de la République Centrafricaine. Dans son grand titre, le journal interpelle la ministre de la défense en ces termes, « Madame la ministre de la défense, savez-vous que les voisins grignotent le territoire de la République Centrafricaine ? ». L’article fait l’allusion à la frontière Ouest occupée selon le journal par des populations camerounaises, à la frontière nord par le Tchad, des incursions congolaises dans la Lobaye…Nos confrères appellent le gouvernement centrafricain à une réaction rapide.

Réaction du ministre des transports après l’accusation de détournement de fonds qui pèse sur lui. Théodore Jousso attaque indirectement le premier ministre et des sources qui l’accusent depuis la primature. Le ministre se dit serein et considère avoir démontré «mathématiquement qu’il n’y a pas eu de scandale financier. Theodore Jousso dit attendre l’autorisation du chef de l’Etat pour tenir une conférence de presse afin de situer l’opinion sur cette question.

Terminons cette revue de presse par l’accident de circulation au croisement Marabéna. L’information est publiée par Adrénaline Info et l’Agora. Les deux organes ne donnent pas un bilan précis. Nos confrères parlent d’un accident provoqué par une panne technique.

Ce sont les sujets traités ce jour par nos confrères de la presse écrite. Bonne lecture à toutes et à tous.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.