Centrafrique : Le sous-préfet de Mbaïki appelle à l’extension du rayon de la cohésion sociale dans sa zone

0

BANGUI, 30 novembre 2017(RJDH)—Dans la dynamique de la cohésion sociale constatée à Mbaïki après la crise, le sous-préfet Célestin Doté dans une interview accordée au RJDH a plaidé pour l’extension de cette cohésion au bénéfice de la paix dans toute la Lobaye au sud du pays. Appel lancé quelque semaine après sa prise de service dans cette localité.

La paix constatée est symbole de la reprise et de la relance de l’économie ce à quoi le nouveau représentant de l’Etat appelle la population du Sud du pays à pérenniser et à consolider les acquis. C’est dans cette lancée  que le sous-préfet a lancé l’appel.

 A sa prise de service, il note des avancées significatives au développement, « Je peux confirmer que la cohésion sociale est à pied d’œuvre et nous y attèlerons encore d’avantage pour que cette cohésion soit étendue non seulement de Mbaïki mais également dans toute la Lobaye. Donc là, le milieu s’entend bien et la cohésion sociale est remarquable », s’est-il félicité.

Il a cependant relevé des défis, « comme dans toute sous-préfecture, dans toute localité, les défis sont présents, les difficultés sont là. Donc, nous avons certains défis à relever premièrement c’est de rendre la ville propre comme on l’appelait Mbaïki en fleur surtout à l’approche de cette fête. Il y’a aussi d’autres défis pour le relèvement de la sous-préfecture et tout pays après la crise », a-t-il remarqué.

En dehors de ces défis, la sous-préfecture a aussi quelques priorités, « notre priorité dans la localité c’est  d’abord l’éducation de nos enfants, ensuite la santé de la population et enfin, la sécurité de la population de Mbaïki en général et le développement local ».

Célestin Doté succède à l’ancien sous-préfet Lydie Ngahoro depuis le 13 novembre 2017.

Partage.

L'auteur

Commenter