Centrafrique : Le Projet de réduction de taux de mortalité maternelle lancé dans la Lobaye

0

MBAIKI, 20 février 2018 (RJDH) –Un projet de réduction du taux de mortalité maternelle a été lancé officiellement le lundi à Mbaïki par l’ONG Enfants Sans Frontières (ESF) au bénéfice du district sanitaire de Mbaïki et Mongoumba.

Ce projet est lancé alors que le taux de mortalité des enfants de moins de  5 ans est de 179/1000, l’un des plus élevés au monde selon un rapport de l’Unicef Centrafrique et intervient dans un contexte où l’Unicef vient de lancer un rapport sur la mortalité néonatale.

L’Organisation Non Gouvernementale ESF relève que l’objectif du projet est d’améliorer les conditions sanitaires de la population dudit district «en contribuant à la réduction de la mortalité maternelle à travers l’accès aux soins de qualité et à améliorer la prestation en formation sanitaire».

Le chef de mission de l’ONG Enfants Sans Frontières a confié au RJDH que ce projet est lancé dans ce district en raison du taux élevé de la mortalité maternelle, «si nous avons négocié le financement de ce projet, c’est  parce qu’on a constaté le taux élevé de la mortalité maternelle dans plusieurs villages du district sanitaire de Mbaïki et de Mongoumba. Cela est dû au manque de personnel qualifié,  à la rupture des médicaments et comme notre organisation œuvre pour la protection de l’enfant, nous devons également œuvrer pour la réduction de la mortalité maternelle», a-t-il justifié.

Ce projet couvrira les formations sanitaires pour renforcer la capacité du personnel soignant dudit district sanitaire.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.