Centrafrique : Le parquet de Bangui annonce l’ouverture d’une enquête suite aux événements du Km5

0

BANGUI, le 13 Novembre 2017(RJDH)—Une information judiciaire est ouverte après les violences ayant fait plusieurs morts dans les 5e et 3e arrondissements de Bangui. L’information a été confirmée par le procureur Laurent Lengandet joint par le RJDH ce 13 novembre à Bangui.

Le procureur de la République près le tribunal de grande instance de Bangui Laurent Lengandet a annoncé l’ouverture de cette enquête judiciaire pour, selon lui identifier les auteurs et déterminer leurs motivations, « c’est vraiment très grave ! Nous avons aussitôt ouvert des enquêtes et au moment où je vous parle, des officiers de police judiciaire sont sur le coup. Lorsque les responsabilités seront établies, les auteurs seront traqués » a annoncé le Procureur de la République. Cette enquête ouverte quelques jours après l’entrée en fonction des officiers de police judiciaire de la Cour Pénale Spéciale.

L’ouverture d’une information judiciaire par le bureau du procureur de la République est une initiative saluée par la Mission onusienne dans le pays, « après cette attaque, la Minusca encourage le département de la sécurité publique centrafricaine à ouvrir des enquêtes. Nous allons renforcer des dispositifs sécuritaires dans le 3ème arrondissement de Bangui » a confié Vladimir Montéiro le Porte-parole de la mission onusienne.

Le procureur de la République ouvre l’information judiciaire alors que le bilan des événements du weekend est encore incertain. Alors que les autorités locales du 3e arrondissement parlent de 8 morts d’autres sources font état d’aucun cas de décès.

Partage.

L'auteur

Judicaël Yongo est ressortissant du Département des Sciences de l’Information et de la Communication (DSIC) à l’Université de Bangui. Titulaire d’une Licence en Journalisme, il est actuellement Journaliste-Reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits l’Homme à Bangui (RJDH).

Commenter