Centrafrique : Le Ministre des télécommunications ordonne la fermeture de la compagnie de téléphonie Azur

0

BANGUI, 22 novembre 2017 (RJDH)—Le ministre des  Postes et Télécommunications Justin Gourna-Zacko, a ordonné la fermeture temporaire de Azur, une des quatre compagnies téléphoniques opérationnelles en RCA. Cette décision a été prise le mardi 21 novembre dernier, lors d’une réunion avec le personnel gréviste. 

Selon les informations du RJDH, la fermeture temporaire de Azur a été décidée après des échanges entre le ministre et une équipe du personnel gréviste de la compagnie. L’information est confirmée par des sources proches de la société, « effectivement le ministre a demandé à ce que la société ferme » a précisé une de ces sources, qui affirme qu’il s’agit encore d’une décision verbale.

La société Azur, a, selon des informations-RJDH, décidé de saisir le premier ministre afin que la décision du ministre soit annulée, « il y a un mémo qui est préparé à l’intention du premier ministre. En fait, la société va demander l’annulation de la décision » confie une sous l’anonymat une source proche du dossier.

Le RJDH a tenté en vain d’entrer en contact avec le ministre des postes et télécommunications pour avoir des précisions sur les motivations de sa décision. Contacté, un cadre du département des postes et télécommunications, a sous couvert de l’anonymat indiqué que « le ministère a pu saisir la société sur les différends qui l’opposent à son personnel », explique cette source sans précision sur le contenu de la note du ministre.

Le député du 1er arrondissement Augustin Agou, présent lors des échanges entre le personnel gréviste et le ministre, a confirmé l’information tout en précisant que « les parties sont d’accord sur le principe de dialogue et nous avons proposé que Azur puisse payer deux mois d’arriérés à ses agents », explique l’honorable. De sources concordantes, le Président Directeur Général de Azur est attendu à Bangui d’ici début décembre pour apporter des réponses à la crise qui mine la société depuis plusieurs mois.

La décision du gouvernement de fermer temporairement la société Azur intervient moins de deux semaines après un forum d’investisseurs, forum pendant lequel le pouvoir de Bangui avait promis plusieurs garanties aux investisseurs. Cette décision  pourrait être considérée comme un inquiétant signal envoyé aux investisseurs, ce qui est contraire aux engagements pris lors du forum tenu à Bangui du 08 au 09 novembre dernier.

Partage.

L'auteur

Commenter