Centrafrique : Le jugement du Conseil d’Etat dans l’affaire Joseph Bendounga contre l’Etat attendu mardi prochain

0

BANGUI, le 10 Novembre 2017(RJDH)—Le verdict du Conseil d’Etat dans l’affaire Joseph Bendounga contre l’Etat centrafricain est attendu pour le mardi 14 novembre prochain. Annonce du Conseil d’Etat faite ce 7 novembre par le soin du greffier en chef Félix Zio à Bangui.

Joseph Béndounga, leader du parti MDREC ex allié de Faustin Archange Touadera a saisi le Conseil d’Etat aux fins de l’annulation des décrets portant nomination des leaders des groupes armés au gouvernement et à la présidence de la République d’une part et d’autre part l’inobservation de la loi de parité dans la composition du gouvernement Sarandji 2.

En saisissant le Conseil d’Etat Joseph Béndounga se positionne en d’honneur de leçon à son ancien allié politique et gardien de la Constitution du 30 mars et des dispositions des recommandations du forum de Bangui. Faisant ainsi un clin d’œil aux femmes, le n°1 du MDREC soulève le débat sur la volonté des pouvoirs publics à aller jusqu’au bout de la logique car depuis l’adoption par l’Assemblée nationale de la loi sur la parité en novembre 2016 et sa promulgation par le chef de l’Etat centrafricain, le décret d’application reste toujours attendu.

Mais si la démarche du MDREC s’avère saine elle est à la fois un test pour cette juridiction sensée veiller sur l’applicabilité de la loi. Beaucoup de centrafricains joints sur cette question disent attendre le verdict et continuer de faire confiance en la justice même si la chance d’obtenir gain de cause est si mince pour les autres.

Outre les contestations électorales devant la Cour Constitutionnelle, c’est la première fois qu’un leader politique attaque devant le Conseil d’Etat un décret signé par Faustin Archange Touadera.

Partage.

L'auteur

Commenter