Centrafrique : le joueur de foot Geoffrey Kondogbia courtisé par la Fédération Centrafricaine

0

BANGUI, 04 Août 2018 (RJDH) — Le franco-centrafricain de Valence (Espagne) est toujours dans le choix des responsables du foot centrafricain. Geoffrey Kondogbia a été approché par la Fédération de son pays d’origine afin qu’il renforce l’effectif.

« Il serait donc au moins à l’écoute de la fédération centrafricaine », dixit la presse sportive espagnole.

Ce sont les journaux espagnols, Marca et  Superdeporte qui ont annoncé la nouvelle. Geoffrey Kondogbia (25 ans) est en discussion avec l’instance du foot centrafricain pour porter le maillot des Fauves de Bas-Oubangui et jouer les éliminatoires de la Coupe d’Afrique des Nations 2019.

Non retenu par Didier Desshamps depuis 2015, en dépit de ses performances avec Valence, le franco-centrafricain est à la croisée de son avenir international. Vainqueur de la Coupe du monde U20 en 2013 avec Paul Pogba et Samuel Umtiti, il n’a joué aucun match officiel avec les bleus et compte cinq matches en amical. C’est sur ces arguments que la fédération tente de convaincre Geoffrey Kondogbia.

A lire le journal sportif espagnol, Marca, « les premiers contacts avec le joueur auraient été plutôt positifs. Kondogbia serait très attaché au pays de ses parents. De plus, toujours selon le média espagnol, l’ancien monégasque respecterait le choix de Deschamps mais ne comprendrait pas le fait qu’il n’ait pas eu sa chance après sa belle saison réalisée en Liga. Il serait donc au moins à l’écoute de la fédération centrafricaine ».

De l’intérêt de Geoffrey Kondogbia de jouer pour la Centrafrique :

Un adage dit qu’ « on ne change pas l’équipe qui gagne » et le franco-centrafricain en sait plus avec son expérience de professionnel de haut niveau. C’est dire que l’entraîneur français, D.Deschamp gardera l’équipe championne du Monde 2018. Donc, sa chance est moindre pour être convoqué en équipe de France dans un proche avenir. Alors, porter les maillots de son pays d’origine ne sera pas un mauvais choix.

Car, sa présence dans la tanière des Fauves de Bas-Oubangui sera un grand atout sur le terrain pour cette équipe qui manque de leader et de joueur de renom. Aussi, un tel calibre pourra amener les responsables du foot à changer leur management tant décrié.

En septembre, la République Centrafricaine croisera à Conakry la Guinée qui ne cesse de renforcer son effectif par des binationaux. Leader de leur Groupe devant la Côte d’Ivoire et le Rwanda, les deux équipes ne veulent perdre le duel de la deuxième Journée des Eliminatoires de la Coupe d’Afrique 2019.

Mis à part Kondogbia, il existe dans les championnats européens, surtout en Ligue 1 et en Belgique où évoluent des centrafricains. Edouard Ngaissona devra regrouper des compétences –de vrais managers- pour aller chercher les pépites centrafricaines éparpillées dans les quatre coins du monde.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.