Centrafrique : Le Japon alloue 1,75 milliards au PAM pour lutter contre l’insécurité alimentaire

0

BANGUI, 15 aout 2018 (RJDH)-Le gouvernement Japonais a octroyé ce mardi 14 aout au Programme Alimentaire Mondial (PAM), un don d’environ 1,75 milliards de FCFA pour la lutte contre  l’insécurité alimentaire et la malnutrition en République Centrafricaine. La signature de la convention a eu lieu entre l’Ambassade du Japon en Centrafrique Kunio Okamura et le représentant-pays du PAM Félix Gomez.

Ce don intervient alors que la République Centrafricaine continue de vivre au rythme de pics d’insécurité récurrents, affectant ainsi 2.5 millions de personnes, soit la moitié de la population centrafricaine qui a besoin d’une assistance alimentaire pour vivre.

Le diplomate japonais Kunio Okamura a précisé qu’à travers le don de cette année, « le gouvernement du Japon espère contribuer à l’amélioration de la consommation alimentaire et à la réduction de la sous-alimentation qui affecte les personnes déplacés et les ménages ».

Pour Kunio Okamura, par cette aide alimentaire, le Japon espère également répondre à certaines i quiétudes liées au développement et renforcer sa relation avec le gouvernement Centrafricain en le soutenant dans ses efforts pour endiguer la faim afin d’atteindre une sécurité alimentaire qui est un vecteur fondamental du dévouement humain.

Selon le représentant-pays du PAM Félix Gomez, « ce don permettra d’alléger la souffrance de 192.000 personnes vulnérables qui comptent essentiellement sur l’assistance du PAM pour couvrir les besoins alimentaires ».

« Nous sommes très reconnaissants au peuple japonais de son soutien renouvelé qui nous aidera à répondre aux besoins alimentaires immédiats des populations vulnérables affectées par la violence dans le pays et par l’insécurité alimentaire », a indiqué Félix Gomez.

Le représentant-pays du PAM a souligné que son organisation ne ménagera aucun effort pour s’assurer que les ressources en vivres qui seront achetées, arrivent effectivement à ceux qui, aujourd’hui, souffrent de l’insécurité alimentaire et de la malnutrition.

Près de 2.400 tonnes de vivres incluant des céréales, des légumineuses, de l’huile, du sel et de la farine enrichie vont être achetés avec cette contribution, dont 820 tonnes sur le marché local du pays et distribuées à des déplacés, des réfugiés et dans les familles d’accueil dans les préfectures de la Basse-Kotto, de la Haute-Kotto, du Mbomou, du Haut-Mbomou, de la Ouaka, de la Nana-Gribizi, de l’Ouham et de l’Ouham-Pendé.

C’est le 10e  don alimentaire du Japon octroyé à la Centrafrique et couvre au total un montant de plus de 14 milliards de FCFA.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation et Rédacteur en Chef du RJDH. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il a travaillé de 2014 à 2017 comme Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux avant d'être nommé Rédacteur en Chef le 18 Janvier 2018. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.