Centrafrique : Le groupe armé RDR appelle au retour des déplacés

0

BANGUI, 11 Novembre 2017(RJDH)—Les habitants du centre du pays sont sensibilisés sur la cohésion sociale, la libre circulation des personnes et des biens et le retour des déplacés. Une initiative du groupe armé RDR, un mois après la signature d’accord de cessation des hostilités par les mouvements rebelles à Ippy.

C’est une campagne d’une semaine menée par ce groupe à l’issue de laquelle ce mouvement armé tente de rassurer la population du centre à enterrer la hache de la guerre et à prôner les vertus de la paix. Cette action pacifique est lancée dans un contexte de paix relative après l’engagement des groupes armés signataires au centre et le centre-est théâtre des violents combats intergroupe armé notamment à Bria.

Christ Junior Kenguemba porte-parole de ce mouvement se félicite de l’adhésion de la population à cette après le mea-culpa des groupes armés. « Nous avons été à la commune de Danambodou, Urdjiafun et Mbaidoumoubrou. Nous avons été aussi à Tagbara, Maloum fief des peuhls et au village Agoundoumanga où nous avons sensibilisé la population sur le vivre ensemble, la paix, la libre circulation. Et la population est heureuse car nous leur avons demandé pardon pour tout le mal que nous leur avons fait. Certains habitants dans les sites ont accepté de regagner leurs domiciles », a expliqué au RJDH Christ Junior Kenguemba du RDR.

Un accord en gestation pour étendre la paix vers le sud récemment foyer de tension selon Christ Junior Kemguemba, « il y a des foyers de tension à Boyo, Mborogbake où nous allons nous rendre pour cette campagne de sensibilisation pour parler aux gens afin de trouver une solution durable et avec les autres groupes armés. Nous avons déjà reçu des émissaires envoyés par nos confrères de Bangassou pour qu’on s’unisse pour un retour définitif de la paix », projette-il.

Une habitante de la ville de Ippy contactée sur la question a confirmé la libre circulation dans la région, « après l’accord de cessation des hostilités et le démarrage de la campagne de sensibilisation du RDR, nous circulons librement dans les périphéries. C’est vraiment un acte à louer », a-t-elle encouragé.

Les régions de la Ouaka, Basse-Kotto, et Mbomou seront les prochaines cibles de cette campagne que mène le mouvement armé RDR./

Partage.

L'auteur

Commenter