Centrafrique : Le gouvernement et les ONG examinent le rapport pilote sur les victimes de la crise

0

BANGUI, le 19 Avril 2018(RJDH)—L’Institut des Statistiques et des Etudes Economiques et Sociales (ICASEES) et les ONG nationales et internationales examinent les conclusions d’une étude réalisée dans les arrondissements de Bangui.

Cette étude dont le rapport est soumis à validation couvre la période de la crise de 2012 à 2017. Elle est menée dans un contexte où les rapports sur les victimes sont tenus par les ONG nationales et internationales tel Cordaid qui supervise et appuie les organisations nationales des victimes dans le cadre du partenariat stratégique.

Pour Bienvenu Blaise Ali, Directeur général de l’ICASEES, c’est un pas vers les recommandations au gouvernement pour des actions concrètes en faveur des victimes «cette étude a été menée grâce à la collaboration agissante entre le gouvernement centrafricain et l’ONG Cordaid et deux ONG nationales à savoir : Asvi et Aved, lesquelles œuvrent dans la ville de Bangui. C’est pour nous des données très importantes qui vont permettre non seulement au gouvernement mais à tous les partenaires techniques et financiers d’avoir une idée de l’ampleur de la crise et de tout ce que la population a vécu par type de dommages etc…. », a-t-il expliqué.

Plusieurs structures impliquées ont honoré de leur présence ce rendez-vous et le débat engagé autour de ce rapport pilote est vital selon les ONG nationales qui ne cachent leur satisfaction de constater des avancées dans la lutte pour la cause des victimes.

Les résultats de l’étude soumis à validation ne sont qu’un échantillon de l’expression des victimes. Le rapport pilote intervient à trois semaines de la journée nationale des victimes célébrée le 11 Mai de chaque année.

Partage.

L'auteur

Commenter