Centrafrique : Le Fauve de Bas-Oubangui version Football Brice Azou n’est plus

0

BANGUI le 29 Décembre 2017 (RJDH)—La Famille du Football Centrafricain est en deuil. Le Fauve de Bas-Oubangui version Football Brice Azou s’est éteint  le Week-end dernier des suites d’un arrêt cardiaque  sur le terrain de l’Ucatex pendant un match de Corpo. Son portrait

Le regretté Brice Azou, âgé de 28 ans est célibataire et père de 3 enfants dont 2 filles.

Il a débuté sa carrière footballistique en 2005 dans le club Olympique Réal de Bangui où il y a joué jusqu’ en 2006. Cette année lui sourira car il a eu le privilège de figurer parmi les joueurs de l’équipe nationale.

En 2008  il a été appelé en équipe nationale des  fauves U17  qui n’ont pas eu la possibilité  cette année-là d’aller jouer contre les Panthères Cadets pour des raisons techniques. Pendant cette même année 2008, Brice Azou a été appelé en sélection des U17 pour participer au tournoi de l’UNIFAC qui s’est joué à Limbe au Cameroun. Lors de ce tournoi les Fauves cadets ont  eu leur premier sacre en remportant  ce  Trophée de L’UNIFFAC des U17.

En 2009 Brice Azou a intégré l’équipe DFC 8 (Diplomate Football Club du 8ème Arrondissement de Bangui). Avec lui, l’équipe DFC 8 a remporté la Coupe Nationale en 2010 et est devenue Championne nationale en 2011.

Brice Azou est décedé de la même manière que Wagos, mort lors d’un match entre Olympique Real de Bangui et L’AS Tempête Mocaf, il y a de cela une vingtaine d’années,

Les équipes médicales œuvrant auprès des Fédérations sont ici interpellées pour procéder à des examens médicaux obligatoires avant de donner quitus aux athlètes et leur délivrer les certificats d’aptitude sous le contrôle des Fédérations qui jusque-là semble négliger cet aspect médical combien important.

L’inhumation a lieu ce jour samedi 30 décembre. La Rédaction du RJDH présente à la Famille Azou ses condoléances les plus attristées

Partage.

L'auteur

Commenter