Centrafrique : Le Conseil Economique et Social pour la création d’un fonds de retour des déplacés

0

BANGUI, le 17 mars 2018 (RJDH)–C’est à l’issue des travaux de la première session ordinaire du Conseil Economique et Social, cette institution a recommandé la création d’un fonds de retour des déplacés, l’augmentation du Budget de la campagne agricole 2018 mais aussi la multiplication des sources énergétiques à travers l’énergie solaire afin de pallier aux problèmes chroniques de délestage d’électricité.

Cette première session de 45 jours a débuté le 1er février et pris fin le 16 mars au siège de ladite institution. Alfred Gbangou-Kette, 2e Vice-président du Conseil a indiqué il y’a eu plusieurs recommandations que nous avons formulées à l’endroit du gouvernement. « En ce qui concerne la campagne agricole, nous avons proposé des politiques sur l’amélioration de ces campagnes qui commencent souvent au mois d’Avril. Nous recommandons la révision du budget à la hausse afin de permettre à la population de disposer des semences à temps pour les semis».

Une autre recommandation concerne la création d’un fond de retour pour les déplacés. Ce fonds, selon les informations du RJDH aidera les déplacés à reprendre leurs activités mais aussi leur réinstallation.

Dans le but de pallier aux difficultés de l’énergie, les Haut-Conseillers ont aussi recommandé la diversification à travers le développement de l’énergie solaire.

Deux (2) grandes activités sont menées au cours de cette session notamment la visite des femmes conseillers à la Maison d’arrêt de Bimbo avec en filigrane la remise de dons et le renouvellement du bureau de l’Institution. Ce nouveau bureau compte parmi ses membres 2 femmes contre 5 hommes, soit 40%, ce qui respecte la loi de la parité qui fixe à 35% la participation des femmes dans les différentes institutions et autres organisations de l’Etat. Il est à noter que l’on trouve 19 femmes pour 61 hommes au sein du Conseil Economique et Social qui compte 80 membres.

Cette première session intervient après la mise sur pied de presque toutes les institutions de la République par le Chef de l’Etat.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.