Centrafrique : Le collectif des intégrés de 2018 dénonce certains manquements constatés dans le système d’intégration

0

BANGUI, 31 Décembre 2018 (RJDH) — Le président du collectif des intégrés David Gbéti, a organisé une conférence de presse, ce samedi 29 décembre à Bangui, pour dénoncer certaines failles constatées dans le système d’intégration et a souhaité que cela soit amélioré.

Pendant cette rencontre du collectif des intégrés de 2018 avec les professionnels des médias, plusieurs points ont été  dénoncés, dont le mauvais système d’intégration des agents de l’Etat, le recrutement par affinité, le recrutement monnayé ou par attirance politique.

Ce collectif par la voix de son président, David Gbéti, promet de suivre les nouveaux intégrés de 2018, tout suivant les dossiers des autres diplômés sans emploi, «  environ 1500 fonctionnaires et agents de l’Etat viennent d’être recrutés dans la fonction publique, sans aucune condition préalable. Nous rappelons que le travail est droit fondamental, et l’intégration des agents de l’Etat fait partie de la lutte contre le chômage en Centrafrique », a instruit le président du collectif des nouveaux intégrés.

Il est ressorti que le système de recrutement, d’intégration des agents de l’Etat dans la fonction publique datant a été orienté, « le système de recrutement des fonctionnaires à l’époque s’effectuait par affinité politique, familiale, et par monnayage. Cette pratique s’est soldée par les récurrentes crises qui a fragilisé le tissus économique, politique et les droits de l’homme sont violés par les groupes armés », poursuit-il. Les 1500 intégrés dans la fonction publique en 2018 ne couvrent pas les besoins de toute la population centrafricaine, en santé, en éducation,  sécurité, et les infrastructures routières restent encore dans un état de dégradation avancées à l’intérieur du pays.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.