Centrafrique : Le chef Anti Balaka de Bangassou attendu à Bangui après sa reddition

0

BANGUI, 22 Janvier 2018 (RJDH) –  Le chef des Anti Balaka de la ville de Bangassou s’est rendu et se trouve gardé à vue à la Minusca. L’information est confirmée ce lundi 22 janvier par le porte-parole de la Minusca Vladimir Monteiro.

Joint par le RJDH, le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro, a confirmé qu’il s’agit d’un seul Anti Balaka qui s’est rendu, «nous avons un seul Anti Balaka qui s’est rendu et se trouve gardé à vue dans un lieu sûr. Nous allons le remettre à la justice et son sort dépendra de cette juridiction», a affirmé le porte-parole de la Minusca.

La situation sécuritaire de la ville de Bangassou est relativement calme, selon des sources concordantes de la ville, «nous avons constaté un calme relatif. Les forces onusiennes patrouillent dans la ville, mais la situation humanitaire reste encore précaire, et la peur se lit sur les visages», ont confié des sources sous l’anonymat.

La reddition de Kevin Béré Béré, l’un des chefs Anti-Balaka à Bangassou s’est effectuée pendant que Rodrigue Ngaïbona dit «général Andjilo» un des chefs des Anti Balaka est condamné à Bangui aux travaux forcés à perpétuité.

Partage.

L'auteur

Auguste Bati-Kalamet est journaliste-reporter au Réseau de Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH), après avoir travaillé à la Radio ESCA. Certifié en gestion des radios communautaires, il a effectué plusieurs missions de reportage à l’intérieur du pays. Il est producteur des magazines sur les droits humains.

Commenter