Centrafrique : L’assassin du Commandant Mombeka démasqué par la Minusca

0

BANGUI, 21 octobre 2016 RJDH) —- L’assassin du Commandant des FACA au Km5 est identifié, a déclaré le responsable de la Minusca au cours d’une interview accordée à nos confrères de RFI ce 21 octobre. Les Nations Unies saluent dans cet entretien l’envoi des forces d’intervention rapide portugaises.

Invité du journal Afrique de Radio France Internationale ce 21 octobre, Parfait Onanga Anyanga a fait le tour de table de la situation sécuritaire de la RCA avec C. Boibouvier. Au cours de cette interview, il a déclaré que la mission onusienne a démasqué le meurtrier du Commandant Marcel Mombeka, assassiné le 04 octobre au Km5. « C’est établi. L’individu est connu et bénéficie encore aujourd’hui de la protection honteuse de soi-disant groupes d’autodéfense», a indiqué Onanga. Il a par ailleurs réclamé l’arrestation de l’assassin et l’ouverture des enquêtes « pour que tous ceux, qui ont commis ces actes de représailles absolument odieux, répondent de leurs actes devant la justice centrafricaine ».

Concernant le départ de Sangaris et la demande d’un appui aérien, Onanga a affirmé que « la capacité française à laquelle je faisais allusion sera une capacité justement de renseignements qui viendra sur le terrain et qui nous permettra de profiter précisément des moyens aériens qui nous donneront une plus grande capacité de surveiller des mouvements suspects de groupes armés. Et nous le faisons déjà dans Bangui ».

Pour étayer ses propos, il a cité les moyens utilisés pour l’identification du meurtrier de M. Mombeka. « Exemple dans ces évènements malheureux du km 5, grâce à nos moyens, nous disposons des informations suffisantes qui nous ont permis d’identifier l’assassin », a-t-il indiqué.

Le responsable de la Minusca s’est réjoui du prochain déploiement d’une force d’intervention rapide portugaise, « donc nous sommes dans une situation plus confortable, je crois qu’il est bon de le souligner » a noté le responsable de la mission onusienne.

Le Commandant M. Mombeka était assassiné le 04 octobre au Km5. Un élément du groupe d’autodéfense de Abdoul Danda est mis en cause dans cet assassinat.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.