Centrafrique : L’ANJFAS projette de dépister plus de dix milles personnes contre le VIH

0

BANGUI, 19 décembre 2016 (RJDH)- Dans une interview accordée au RJDH, le Coordonnateur des Projets  à L’Association Nationale des Jeunes Femmes Actives pour la Solidarité (ANJFAS),  Cyriaque Ngombe projette  d’atteindre  11.OOO personnes de statut confondus pour leur dépistage volontaire.

Dans le cadre du projet d’intensification de la prévention et de mise en place d’un accompagnement psycho-social aux femmes enceintes, aux enfants et  Jeunes  exposés au VIH / SIDA dans la Lobaye et à Bangui, Cyriaque Ngombe, coordonnateur de ANJFAS a présenté les mobiles de cette initiative lors d’une interview accordée au RJDH.

Selon lui, cette intervention doit amener plus de dix mille personnes de statuts confondus au dépistage volontaire. « Nous voulons atteindre au moins  4000 femmes enceintes, 1000 partenaires de femmes enceintes, 300 enfants exposés et 7000  jeunes aux dépistages volontaires du VIH  à Bangui. Précisément dans les  2e, 4e  et 7e  arrondissements et aussi dans les communes de la Lobaye telles que: Bossongo,Pissa, Bonbolé, Ndolobo et Safa », a-t-il indiqué.

Il a ajouté que des dispositifs d’accompagnement psycho-social seront pris en compte dans ce programme. « Nous allons rechercher ce qu’on appelle les perdus de vue, l’organisation des visites à domicile aux patients affectés par le VIH et également l’organisation des réseaux sociaux dénommé « Séwa ti  Sôngo » qui vont permettre aux personnes qui partagent la même situation de vulnérabilité de s’entraider » a-t-il soutenu.

C’est depuis trois ans que l’ONG ANJFAS travaille dans le domaine de la Prévention de la Transmission Parent Enfant (PTPE) du VIH. Ce projet est financé par l’Unicef.

Partage.

L'auteur

Commenter