Centrafrique : lancement officiel des travaux de cantonnage communal à Sibut

1

Sibut, le 27 février 2018(RJDH)—–En présence des membres du gouvernement venues de Bangui, de la représentante de la Banque mondiale et des responsables du projet londo il a été procédé au lancement officiel des travaux de cantonnage communal ce 27 février.

C’est à 2 km de Sibut sur l’axe Grimari, à 10h, que les travaux ont été lancés officiellement

Dans son discours de circonstance, Félix Moloua, ministre de l’économie, du plan et de la coopération explique que « les travaux de réhabilitation de l’axe Sibut-Bambari permettront tout d’abord de soulager la population, et contribueront à la réduction du taux des accidents de circulation ». Il a aussi ajouté que « ces travaux favoriseront désormais les visites des membres du gouvernement vers l’Est du pays par la voie routière et aussi pour la prochaine Journée Mondiale de l’Alimentation qui se tiendra à Bambari ».

Quant au représentant de la Banque mondiale, elle se dit satisfaite car le projet londo est le projet des Centrafricains, exécuté par les Centrafricains pour les Centrafricains.

150 bénéficiaires ont été retenus dans les différentes localités sur l’axe Sibut-Bambari pour l’exécution des travaux.

Le projet londo est un projet du gouvernement financé par la Banque mondiale qui vise à nettoyer les abords des routes afin de favoriser leur réhabilitation. Il est clair que les infrastructures routières sont un facteur déterminant pour le développement économique et social d’un pays. Ce projet sera finalisé par le ministère des travaux publics.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

  1. Hum, encore un dossier chaud! Encore une raison viable pour mater la Centrafrique des centrafricains! Le fleuve Niger n’est pas loin du Tchad, pkoi ne pas drainer ce cours d’eau dans le lac des tchadiens et nigérians ? Pourtant, ils ont de moyens financiers et technologiques pour transformer les eaux de l’ocean en de l’eau douce, pkoi n’ont il pas fait ?

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.