Centrafrique : L’ambassadrice Samuela Isopi visite les prisons réhabilitées par l’Union Européenne

0

BANGUI le 07 Aout 2018(RJDH)—La Chef de délégation de l’Union Européenne, l’Ambassadrice Samuela Isopi a visité hier les prisons centrales de Ngaragba et de Bimbo, réhabilitées par cette institution européenne en Centrafrique. L’Union Européenne a mis 300 milles Euro pour la réfection de ces maisons carcérales et il est question de vérifier les travaux réalisés mais aussi les conditions de détention.

La crise aigüe qu’a connue la République Centrafricaine, a une répercussion néfaste sur les infrastructures du pays. Car la plupart de ses infrastructures sont en état de dégradation avancée. Et les prisons n’y sont pas épargnées. Compte tenu du nombre considérable des prisonniers, l’Union Européenne a mis un projecteur dans ce secteur pour sécuriser ces derniers.

Livio Granzotto, chef de l’équipe d’assistance technique de ce projet  salut l’intervention de l’Union Européenne. « L’intervention de l’Union Européenne dans le cadre de prison à Ngaragba et de Bimbo est une intervention d’urgence qu’on a mis en route en 2014 suite au coup d’Etat pour répondre au besoin de sécurisation y compris les problèmes sanitaires dans ces différents établissements pénitentiaires. On a surtout mis le paquet à Ngaragba parce qu’il y a beaucoup  plus de besoin. Sur les 300 mille euro octroyer pour le projet, 260 mille sont partis à Ngaragba »

Pour Samuela Isopi, Cheffe de la délégation de l’Union Européenne en Centrafrique, la meilleure façon d’aider la RCA est de lui donner la possibilité de se prendre en charge. « Si on veut de ce pays, la première des choses à faire, c’est d’aider le gouvernement et le pays lui-même à se prendre en charge. C’est la forme de coopération la plus importante ».

C’est  dans le cadre du projet de Réhabilitation des Secteurs de la Justice et de la Police en République Centrafricaine (RESEJEP-RCA) que ces deux maisons carcérales ont été réhabilitées par l’Union Européenne.

La Prison de Ngaragba compte au moins 800 prisonniers alors qu’elle a été construite pour accueillir 450 prisonniers.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.