Centrafrique : « L’alliance la Radio et le Sport est une force pour la participation civique et le développement » dixit Jésus Tarcil Bomongo

0

BANGUI, le 14 Février 2018 (RJDH)—Dans une interview accordée au RJDH à l’occasion de la Journée Mondiale de la Radio célébrée autour du thème « Radio et Sport », le Chroniqueur Sportif, Jésus Tarcil Bomongo, Directeur de la radio nationale a indiqué que l’alliance Radio et Sport est une force pour la participation civique et le développement. Propos tenus ce 13 février à Bangui.

RJDH : JésusTarcil Bomongo Bonjour !

JésusTarcil Bomongo : Bonjour !

RJDH : Je rappelle que vous êtes chroniqueur sportif, et Directeur général de la Radio nationale. Que vous inspire le thème « Radio et Sport »retenu pour la célébration de la journée mondiale de la Radio de cette année?

Jésus Tarcil Bomongo : L’UNESCO invite toutes les communautés a célébrer cette journée mondiale de la Radio pour non seulement relever l’importance du rôle que joue la radio, mais surtout pour souligner le pouvoir de la Radio à connecter, à communiquer et  à informer les communautés à travers la couverture sportive. Donc l’alliance de la Radio et du Sport est une force pour la participation civique et le développement ainsi que pour la célébration de l’humanité et du pluralisme.

RJDH : Quelle est la différence entre ce qui se faisait avant et ce qui se pratique aujourd’hui ?

Jésus Tarcil Bomongo : Il y a une très grande différence entre les reporters d’hier et ceux d’aujourd’hui. D’ailleurs pour faire le sport il faut l’aimer. C’est un exercice difficile, vous n’avez pas de vie de famille ; vous n’avez pas de temps de répit comme les autres. Vous devez être tout le temps sur le terrain et il faut vraiment faire des sacrifices. Aujourd’hui les choses ont changé en ce sens qu’hier on était sur tous les stades pour avoir les bonnes informations. Et quand vous arrivez dans ce métier, il faut avoir un parrain. C’est celui-là qui va vous suivre qui va guider vos pas et vous dire faites ceci, faites cela. Mais les gros efforts doivent venir de vous-même c’est-à-dire Il faut vous documenter au lieu de perdre votre temps pour aller vous balader dans les buvettes. Vous devez rester chez vous lire, vous documenter. Vous êtes journaliste sportif, vous devez connaitre les règles de chaque discipline sportive.

RJDH : Si vous avez un message à transmettre aux chroniqueurs du sport d’aujourd’hui que diriez-vous?

Jésus Tarcil Bomongo : Conseil oui, je dirais que très peu s’intéressent au sport ; c’est un exercice difficile ; je veux  dire à mes jeunes frères que le sport est la meilleure école ;  quand vous prenez les meilleurs journalistes centrafricains aujourd’hui ce sont des journalistes sportifs prenez paix à son âme Magba Totama ,Clément Thierry Tito, Jean-Max Anizo, le feu Raphael Nambele et Jérôme Dounia-Doté ;je demande à ces jeunes beaucoup de persévérance ;il faut beaucoup se former et être à l’écoute.

RJDH :Jésus Tarcil Bomongo je vous remercie ?

Jésus Tarcil Bomongo : C est a-moi de vous remercier !

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.