Centrafrique : L’agriculture un secteur prometteur contrairement au secteur minier, pétrolier et forestier

3

BANGUI, 17 mai 2017 (RJDH)—Le diamant occupe 3% du PIB national alors que le bois quant à lui, 5% du produit intérieur brut. L’Agriculture en occupe 58,20% du PIB en 2015. Ce qui fait dire aux observateurs que le pays ne profite pas de ces ressources naturelles et qu’il fallait plus développer le secteur agricole.

diamants centrafricains

                                           diamants centrafricains

La Centrafrique compte 27 grandes sociétés et/ou entreprises parmi lesquelles 10 dans le secteur forestier, 8 dans les mines, entre autres Aurafrique et Areva ayant suspendu leurs activités et 9 dans le secteur pétrolier. Trois sociétés minières sont en attente de signature de convention avec l’Etat Centrafricain.

Les artisans miniers, au moins 1 million sur tout le territoire font de l’exploitation artisanale par des moyens rudimentaires. L’exploitation de l’Or et du Diamant est faite à 90% par des artisans miniers mais selon les dispositifs de Code Minier en phase de relecture.

En 2016, dans le secteur minier,  la Centrafrique a exporté 12.646,86 carats de diamant pour une valeur de 1.339.273.766 FCFA. Au moins 32.934,78 grammes de l’Or ont été aussi exportés. Déjà en 2017, 417.690,98 cartas de diamant sont exportés. Les bureaux d’Achats ont encore un stock de 86.683,37 carats, achetés pendant la crise de 2013 à 2015.

Selon les informations du RJDH, le secteur forestier a aussi contribué à l’économie. Les taxes diverses ont fait 3.215.992.912 FCFA en 2014 et 3.932.339.224 FCFA en 2015, soit une augmentation de 22%. En 2017, ces chiffres pourront augmenter en fonction de l’évolution de la situation sécuritaire dans le pays.

Le secteur pétrolier, même à l’état embryonnaire compte 9 sociétés. Trois sociétés ont signé un contrat de partage de Production qui leur a permis d’avoir un Permis de Recherche dénommé (H). Deux sociétés chinoises  évoluant dans le nord et une société sud-africaine vers Carnot à l’Ouest ont versé de 2015 à 2017, environ 6 milliards de FCFA comme frais des taxes diverses.

Des informations du RJDH indiquent dans le nord, 19 puits de pétrole auraient été déjà découverts, ce qui revient à dire, selon des sources proches du dossier que la Centrafrique présente des atouts dans ce secteur mais, malheureusement, il crée plus d’incompréhension et de problème que de solution au problème du pays.

La Centrafrique est à la phase de révision du Code Pétrolier et d’élaboration de la politique pétrolière. La recherche pétrolière en Centrafrique remonte en 1973.

Foire agricole à Bozoum

                                                Foire agricole à Bozoum

L’agriculture occupe 66% de la population Centrafricaine et 9% des terres cultivées. Le potentiel des sols est estimé à 15 millions d’hectares, alors que la forêt centrafricaine couvre une superficie de 3,8 millions d’hectares. L’agriculture et la sylviculture contribuaient, en 2014, à 58% du PIB contre 12% si on prend le secteur de l’industrie extractive (or et diamants) et de transformation (boissons, sucre, cigarettes, tôles).

Des observateurs de la vie économique estiment qu’il faudra plus développer le secteur agricole qui profite à tout le monde que de miser sur les secteurs pétroliers, miniers et de bois, avec un faible taux de PIB dans l’économie centrafricaine.

Partage.

L'auteur

Fridolin Ngoulou est journaliste de formation. Il est ressortissant du département des sciences de l'information et de la communication de l'Université de Bangui, où il a obtenu sa licence, première promotion en 2012. Au RJDH, il est Journaliste Reporter, Webmaster et spécialiste des médias sociaux depuis avril 2014. Il est membre de plusieurs organisations professionnelles des médias.

3 commentaires

  1. OUIKON-DONGONGO le

    Cet article n’est qu’une connerie. Arrêtez de mentir aux pov populations centrafricaines. Industrialisez plutôt les extractions minières pour créer des emplois, construire entre autres les écoles, les hôpitaux, les routes, les ponts, et les habitats et bien sûr fournir de matériel et engins agricoles à nos paysans. Aviez vous déjà vu un pays de cette méchante planète devenir riche et puissant à travers l’agriculture ? Arrêtez!

    • Fridolin Ngoulou le

      Je pense que les USA, Chines qui nourrissent le monde aujourd’hui ont leur base dans l’agriculture. la Côte d’Ivoir, avec cacoa et Café se développement et nourri son peuple. Revoit tes cours de géographie et économie pour revenir ici discuter.

      • OUIKON-DONGONGO le

        Faux. Essaies de revoir les données statistiques des pays dont t’as cités stp.
        Il serait préférable que tu pousses (par tes articles) ceux qui gèrent le pays à mécaniser l’agriculture comme cela se fait en Chine, aux USA ou tout prêt de nous au Cameroun. Ça me ferait plaisir de continuer la discussion. Merci.

Commenter