Centrafrique : L’AFJC initie un groupe de pression pour lutter contre les VBG

0

BANGUI, le 22 Décembre 2016 (RJDH) —- Au cours d’une réunion tenue le 21 décembre 2016 avec les organisations de la société civile, l’Association des Femmes Juristes  de Centrafrique (AFJC) a mis en place un groupe de pression pour lutter contre les Violences Basées sur le Genre (VBG).

Pour combattre efficacement les Violences Basées sur le Genre (VBG), des structures se créent. C’est le cas du groupe de pression que vient de créer par  l’Association des Femmes Juristes  de Centrafrique (AFJC) avec les leaders féminins de la société civile.

Selon Madame Doris Ngody, chef de projet à AFJC, la mise en place de ce groupe vise à améliorer les techniques de lobbying et de plaidoyers sur les VBG en Centrafrique. « Nous voulons avoir des leaders avec qui  nous allons formuler des messages clés qui peuvent amener une solution par rapport à la lutte contre les violences basées sur le genre  », a-t-elle déclaré. Elle a ajouté que ce groupe est constitué de leaders venus de différents horizons.

Madame Doris Ngody a expliqué que le choix porté sur cet arrondissement  s’explique par «  le nombre de cas de violences qui a été signalé selon les données fournies par le Centre  d’Ecoute de l’AFJC implanté dans cette zone ».

Selon les dernières statistiques  du mois de juillet de l’Association des Femmes Juristes de Centrafrique, plus de 1000 cas de Violences Basées sur le Genre ont été enregistrés dans ses Centres d’écoute.

Partage.

L'auteur

Commenter