Centrafrique : L’actualité dans les kiosques dominée par le regroupement des Séléka au centre du pays

0

BANGUI, 17 avril 2017 (RJDH)–Le regroupement des ex-Séléka dans la ville de Kaga Bandoro domine la publication des journaux à Bangui. Une revue proposée par la radio RJDH.

L’approche de cette information varie d’un journal à un autre. Adrénaline Info note que plusieurs combattants sont rentrés dans la ville de Kaga Bandoro à bord de 25 pick up et de 80 motos. Objectif, selon le journal, marcher sur Bangui pour tenter un coup de force. Mais pour le journal, ces hommes armés veulent tenter l’impossible car pour Adrénaline Info, marcher sur Bangui relève d’une vue de l’esprit. Au-delà du scepticisme développé par le journal sur la finalité des ambitions de ces hommes armés, Adrénaline Info considère ce regroupement comme «une manœuvre pilotée de l’extérieur» pour perturber l’élan de la République Centrafricaine.

En se regroupant à Kaga-Bandoro, «la Séléka jette le masque», selon l’Agora qui, dans un article consacré à ce sujet, indique que depuis le retour à l’ordre constitutionnel, la Séléka n’a jamais montré son vrai visage. Comme Adrénaline Info, l’Agora soutient que l’ambition finale de ces groupes armés est de prendre Bangui ainsi donc le pouvoir. Au journal de s’interroger si l’histoire de la Séléka allait se répéter dans ce pays. L’affaire du KM5 brandie par ces groupes armés pour menacer Bangui, selon le journal, n’est qu’un prétexte car, d’après l’auteur de l’article, les ex-Séléka portent ces ambitions depuis toujours.

Le présumé soutien de la France aux groupes armés, c’est un sujet qui continue d’intéresser Adrénaline Info. Se fondant sur le communiqué de l’Ambassade de France dénonçant une manipulation, Adrénaline Info marque une offensive et estime que l’Ambassade de France est en train de défendre «l’indéfendable».

Le Confident du jour revient sur le dossier km5 et commentant le communiqué du ministère de la défense, le quotidien soutient que les Faca et les soldats russes n’ont jamais participé aux combats du KM5.

Le même journal évoque dans sa parution du jour le dossier des armes russes. Pour le Confident, c’est le président Français qui a conseillé à son homologue centrafricain de demander des armes aux Russes. Le journal s’interroge sur la sincérité de ce conseil qui, pour le quotidien apparait comme un piège./Fréquence RJDH 100.5 FM

Partage.

L'auteur

Commenter