Centrafrique : La ville de Bakouma tombée entre les mains de la Séléka

1

BANGUI, 31 décembre 2018(RJDH)—La ville de Bakouma, située à 904km de Bangui dans le Mbomou est tombée très tôt ce matin entre les mains des ex-Séléka lourdement armés en provenance de Bria. Selon des informations RJDH confirmées par plusieurs sources locales de Bangassou.

Depuis le 21 décembre 2018, la psychose gagne la population de Bakouma, c’est dans la peur et l’accalmie que la fête de Noël a été célébrée suite à des rumeurs émanent des sources inconnues depuis Bria pour prévenir certaines familles d’une imminente attaque de Bakouma avec objectif Bangassou.

C’est finalement ce lundi, 31 décembre 2018 que ses rumeurs étaient confirmées avec l’irruption des ex-Séléka ce matin à partir de 4 heures que les populations locales ont été réveillées par  des tirs d’armes, certaines personnes ont pu fuir pour regagner la ville de Bangassou en motos et d’autres ont décidé de regagner la brousse pour se réfugier.

Pour le moment, la ville  de Bakouma serait sous le contrôle des éléments de Séléka, et aucun bilan est disponible pour actuel.

Contacté au téléphone par le RJDH, une autorité locale confirme l’entrée de ces forces dans la Ville de Bakouma, « Des éléments de la Séléka en provenance de Bria sont entrés dans la ville. Ils ont pris deux véhicules de la mission catholique et un autre de l’ONG Médecins d’Afrique. Ces rebelles patrouillent encore dans la ville », a témoigné cette source

L’information de l’attaque provoque actuellement la psychose dans la ville de Bangassou à la veille de nouvel an 2019. Les forces onusiennes et une partie des FACA déployées à Bangassou ont été envoyées dans la ville de Bakouma. Pour le moment, aucune nouvelles de ces forces.

Partage.

L'auteur

Un commentaire

  1. Pourtant le gouvernement à travers les 1600 facas excellemment formés par les russes devraient protéger la population… quelle faiblesse ?

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.