Centrafrique : La victoire sur les ivoiriens redonne un espoir de qualification aux Fauves

0

BANGUI, 26 Février 2018 (RJDH) — Par sa victoire (62-63) lors de la dernière journée de la manche aller des éliminatoires de la Zone Afrique de la Coupe du Monde 2019 après prolongation sur la Côte d’Ivoire, la sélection centrafricaine de basketball peut croire à sa qualification au deuxième tour de ces éliminatoires.

Après deux défaites successives à Maputo, l’espoir d’une troisième place du Groupe D s’amenuisait pour la sélection centrafricaine. Mais c’est dans un match à couper le souffle le 25 février, où les deux équipes étaient à égalité (55-55) à quatorze (14) secondes de la fin du 4e Carton, faut attendre la prolongation pour que les Fauves arrachent in-extremis la victoire aux Éléphants. Par ce succès, les centrafricains alors 3e du Groupe D se relancent dans la course à la qualification.

Cet avantage en goal-average des centrafricains sur la Côte d’Ivoire est salué par les supporters centrafricains qui ont rendu hommage aux Fauves de Bas-Oubangui dont l’équipe est en construction mais pouvait mieux faire lors de cette compétition.

Concernant la prestation de la sélection centrafricaine à cette rencontre de Maputo soldée par deux défaites et une victoire, le coach Gabin Marida a indiqué que son équipe « était au point de gagner ces matches, donc c’est juste une question d’application dans la concrétisation de nos actions dans les lancers francs et il y a eu beaucoup de pertes de balles ».

Regrettant ces lacunes et pour les corriger à l’avenir, le coach des Fauves a souhaité qu’il faut que l’équipe soit mise à sa disposition à temps « quand tu prends une équipe à une semaine à deux semaines, tu fais quoi à cette équipe ? J’ai des joueurs qui arrivent à trois ou quatre jours, voilà le résultat ! »

Occasion aussi pour le capitaine des Fauves, Max Kougueré, blessé contre le Sénégal et qui a continué la compétition sur le banc de faire le bilan de leur participation avant de demander aux fans de s’investir dans le développement du basket centrafricain.

Dans l’interview d’après match, il a partagé l’analyse du coach Gabin Marida sur les failles des Fauves. Aussi, l’absence de vrais Poste 5 dans l’équipe pénalise la sélection. Concernant le classement des Fauves, le capitaine des Fauves désapprouve que l’équipe est en « régression » car la « République est toujours dans le Top 16 en Afrique ». Selon lui, « on a pas pu préparer la relève sitôt ».

Rendez-vous en juin au Sénégal :

La manche retour de la première phase des éliminatoires Zone Afrique de la Coupe du Monde 2019 se tiendra en juin au Sénégal et sera décisive pour les équipes du Groupe D (Sénégal, Mozambique, Centrafrique et Côte d’Ivoire). A Dakar, les Fauves qui jouissent d’une popularité dans la capitale sénégalaise pourront la mettre à profit pour se tailler l’une des trois places qualificatives. Les Fauves devront aussi travailler leurs adresses aux lancers francs et se regrouper à temps pour créer la cohésion entre les joueurs.

Aussi, nous avons relevé que la fatigue a porté un coup fatal aux Fauves et là, nous-nous interrogeons sur l’aspect nutritionnel. Pour une bonne récupération dans ces genres de compétition, il faut y penser dorénavant.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.