Centrafrique : La population de Sam-Ouandja célèbre en différé la fête du 1er décembre

0

SAM-OUANDJA, 5 décembre 2017 (RJDH)—La population de Sam-Ouandja au nord-est dans la Haute-Kotto a célébré ce 5 décembre la fête du 1er décembre, relative à la proclamation de la République Centrafricaine.

La République Centrafricaine autrefois Oubangui Chari a été proclamée le 1er décembre 1958 par le président Fondateur Barthélémy Boganda. Elle fête la 59e année. C’est dans ce contexte que la population de Sam-Ouandja a commémoré en différé cette fête.

Cette célébration a été présidée par le responsable de ce Poste de Contrôle Administratif en l’absence du sous-préfet et du député dans la ville.

Selon le Maire Ramadan Koudjou, contacté au téléphone par le RJDH, la population de Sam-Ouandja s’est mobilisée pour montrer l’unité du peuple Centrafricain, à travers la commémoration de la proclamation de la République Centrafricaine, « Après ma prise de fonction, j’ai sensibilisé la population à commémorer cette fête que beaucoup n’ont pas célébré ces dernières années à cause de la crise dans le pays. J’invite la population à fêter dans la dignité, dans l’esprit de paix et de la cohésion sociale car, la Centrafrique est Une et indivisible », a-t-il lancé.

Les informations RJDH indiquent que les ex-Séléka ont aussi défilé à l’absence des forces de défense et de sécurité dans la région. Plusieurs élèves, différents groupements, associations et confessions religieuses ont aussi pris part à ce défilé.

Plusieurs villes de province ont programmé célébrer cette fête en différé en présence des autorités administratives et locales à partir du 5 décembre.

Partage.

L'auteur

Commenter