Centrafrique : La Minusca met en garde les groupes armés qui veulent s’opposer au déploiement des FACA

0

BANGUI, le 20 Juin 2018 (RJDH)— Cette mise en garde de la Minusca intervient après les incidents de Bambari du 10 juin dernier où le convoi des Forces Armées Centrafricaines en route vers Bangassou avait été attaqué par les hommes de l’UPC d’Ali Darassa. Position exprimée par la mission onusienne ce matin lors de sa conférence de presse hebdomadaire à Bangui en son siège.

Depuis que le gouvernement manifeste sa volonté de déployer progressivement les FACA dans certaines parties du pays touchées par les violences, cette volonté est toujours mise à mal par les groupes armés qui écument ces régions.

D’entrée de jeu, le porte-parole de la Minusca, Vladimir Monteiro déclare que toute action subversive visant à entraver le déploiement des forces de sécurité centrafricaines dans le pays répondra de tout ce qui adviendra. « La Minusca a publié ce communiqué  pour d’un côté mettre en garde tous ceux qui seraient tentés d’entraver de nouveau le déploiement des FACA Ils seraient considérés comme auteurs d’un crime grave et les coupables en seraient tenus pour responsables » a-t-il menacé.

Il a aussi précisé que le déploiement des FACA a pour objectif de contribuer à la sécurisation des villes dans lesquelles elles sont déployées, « l’objectif de déploiement des FACA à Bangassou, c’est de contribuer à la sécurisation de la ville et que ces éléments FACA travailleront en étroite coordination et collaboration avec les casques bleus de la Minusca notamment par le biais de la mission conjointe » souligne-t-il.

Monteiro ajoute «Notre objectif, c’est également un appel à la population pour lui dire surtout celle qui réside le long de l’axe Bambari Bangassou de ne pas céder aux manipulations qui visent à détourner le déploiement des FACA à Bangassou »

Le déploiement des FACA s’inscrit aujourd’hui dans la dynamique de restauration de l’autorité de l’Etat.

Partage.

L'auteur

Vianney Ingasso est journaliste-reporter au Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme (RJDH). Après son passage à l’Université de Bangui, précisément au Département des Sciences de L’information et de la Communication où il obtint sa Licence Professionnelle en Journalisme (DSIC-6ème promotion), il a été stagiaire à la Radio Centrafrique et animateur à la Radio Voix des Jeunes.

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.