Centrafrique : La lutte contre l’insalubrité à l’approche de la rentrée scolaire

0

BANGUI, 12 septembre 18 (RJDH)— Certains établissements scolaires de la place sont en train de faire peau neuve à travers les campagnes de désherbage lancées par des responsables et des associations. Par contre, d’autres établissement restent inonder par des mauvaises herbes.

Pendant les deux mois de vacances des enfants, la plupart des établissements scolaires et secondaires sont envahis par les hautes et mauvaises herbes. Mais pour permettre aux enfants d’étudier dans des bonnes conditions, il faut nécessairement lutter contre ces insalubrités. C’est dans ce contexte que quelques jours avant la rentrée des classes prévue pour le 17 septembre 2018, la lutte contre l’insalubrité s’observe dans certains établissements.

Au lycée Marie-Jeanne Caron, Bertrand Ngaissona gardien du jour souligne l’importance de la propreté en milieu éducatif. « Si les enfants étudient dans un environnement saint, il n’y a pas risque . Mais dans l’insalubrité les enfants seront vraiment exposés. Et donc, il faut donner l’opportunité aux enfants d’étudier dans des bonnes conditions », a-t-il souligné.

Comprenant les bienfaits de la salubrité à l’école, les jeunes de l’église Apostolique de Sapeke ont nettoyé une partie de l’école Saint Jean de Bruxelles, dans le 2e Arrondissement de Bangui. Edgard Agoalo responsable de ces jeunes  justifie cet acte. « Nous avons fait cet acte pour montrer à nos paires que l’évangile ne se limite pas seulement à l’église et nous jeunes chrétiens, nous tenons aussi aux activités d’assainissement», a-t-il expliqué.

Plusieurs autres établissements de la place restent  inondés par des mauvaises herbes alors que la rentrée scolaire est fixée au 17 septembre prochain

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.