Centrafrique : La gestion de l’administration du territoire au centre de la formation des préfets de trois régions du pays

0

SIBUT, le 1er octobre 2018(RJDH)—Au moins 38 préfets et sous-préfets de la région 4, 5 et 6 ont clôturé  à Sibut un séminaire de quatre jours sur la gestion de l’administration du territoire. Ceci dans le cadre de la restauration de l’autorité de l’Etat.

Après la maitrise de la situation sécuritaire dans plusieurs villes du pays, l’autorité de l’Etat tente de se redéployer dans toutes les préfectures et sous-préfectures du pays. C’est dans  ce contexte que les autorités administratives des préfectures de la Vakaga, de la Bamingui-Bangoran, de la Haute-Kotto, du Mbomou, du Haut-Mbomou, de la Nana-Gribizi et de la Kemo sont formées sur initiative du gouvernement avec l’appui de la Minusca.

Les séminaristes se sont penchés sur plusieurs modules à savoir : L’élaboration des fiches bimestrielles d’activités, la transmission de la fiche bimestrielle d’activités, l’élaboration des actes administratifs, la rédaction administrative, les attributions des préfets et sous-préfets au regard du code des collectivités et des circonscriptions administratives,  le genre et la gouvernance, le rôle des préfets et des sous-préfet dans la protection des civils ainsi que l’organisation et le fonctionnement des collectivités territoriales au regard du code de la collectivité et des circonscriptions administratives.

Alexandre Koukoure Awo, Directeur de cabinet au ministère de l’administration du territoire, se réjouit de cette formation.  « Nous avons réussi à rassembler tous les préfets du Centre, de l’Est et du Nord pour ce séminaire. Il ne reste que l’application  car  nous cherchons à harmoniser leurs professions», s’est-il exprimé.

Ce séminaire se tient à Sibut, chef-lieu de la préfecture de la Kemo alors que les postes de sous-préfet et de secrétaire général de la préfecture sont vacants depuis un an.

Partage.

L'auteur

Commenter

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.