Centrafrique : La foire aux semences à Obo récolte 25 millions de francs CFA

0

OBO, 29 avril 2018 (RJDH)–La foire aux semences organisée du 27 au 28 Avril dernier à Obo, a permis à la FAO en collaboration avec l’UNHCR et JUPEDEC d’injecter plus de 25 000 000 de francs CFA dans l’économie locale. Cette activité fait aujourd’hui le bonheur des fournisseurs des semences venus de plusieurs régions de la préfecture de Haut-Mbomou.

Inscrite dans le cadre de la campagne agricole 2018, la foire aux semences de Obo a mobilisé plusieurs fournisseurs de la région du Haut-Mbomou notamment ceux des Djema, Zémio, Banangui, Ngoyo, Kitessa et Sikota.

Donatien Andara, âgé de 39 ans est cultivateur et père de huit enfants, il a fait le chemin depuis Zémio à 212 Km pour cette foire. « Lorsque le communiqué sur la foire passait à la radio, je doutais de sa réussite. Ma femme m’a encouragé à venir avec des sacs de courge, de paddy et d’arachide pour gagner aujourd’hui sur cette foire, cette grosse somme de 1 613 500 francs CFA. C’est incroyable », a témoigné ce fournisseur.

Pour Modeste Kassika, cette foire est une opportunité pour lui de relancer ses commences à Djema, commune située à plus de 350 Km de la ville de Obo, en proie à l’incursion des groupes armés. Après avoir vendu ses sacs de courge, de paddy et sésame, il a gagné 1 387 500 francs CFA.

« Cette foire est une bénédiction pour nous. Dans ma commune, Djema, il est très difficile de toucher un billet de 10.000 francs CFA après toute une journée passée sur le marché. Mais, vous imaginez ma fierté ? Vous imaginez mon bonheur ? Je ferai venir mes six enfants à Obo pour les inscrire tous à l’école. Ma femme et moi, allons rester à Djema pour continuer nos activités champêtres afin de préparer une autre foire », a confié non sans fierté, le jeune homme.

Une fierté partagée aussi par les forgerons du quartier Sikota. En amenant plus de deux milles houes sur ce marché de la foire, ils sont repartis avec une somme de plus de 2 250 000 environ.

Les autorités locales n’ont pas caché leur impression par rapport à cette activité. « Cette foire est l’une des plus grandes activités organisées à Obo depuis la Journée Mondiale de l’Alimentation de 2009. Elle nous rappelle combien, les activités agricoles peuvent améliorer la vie de la population », a fait savoir Dieudonné Yapoulela, Sous-préfet de Obo, préfet intérimaire du Haut-Mbomou.

C’est à l’aide des mille coupons répartis entre mille bénéficiaires que la FAO a injecté, à Obo, cette somme totale de 25 000 000 francs CFA.

D’autres foires sont prévues à Bangui et ses environs, Lobaye, Nana-Mambéré, Mamberé-Kadei, Ouham et Kemo. Ces activités sont prévues dans le cadre de la campagne agricole 2018 financée par le Dfid, l’UNO, la Belgique, l’Irlande et la France./Rosmon Zokoue

Partage.

L'auteur

Commenter