Centrafrique : La cour renvoie à demain la suite du procès du général Anti-Balaka Andilo

0

BANGUI, 11 janvier 2018 (RJDH)—Le verdict du procès du général Anti-Balaka n’est pas tombé  comme prévu. La cour a renvoyé la suite demain vendredi 12 janvier 2018.

Les débats dans l’affaire Andilo ont tiré en longueur. Deux des cinq chefs d’accusation ont été débattus. Selon le ministère public, les choses ont retardé à cause de l’attitude de l’accusé  et de ses avocats, « le présumé était préparé pour nier tous les faits, en évitant les questions tandis que la défense s’est préparée à retarder les débats », confie un magistrat du parquet, présent à l’audience.

Du côté de la défense, on estime faire le travail dans les règles de l’art, « nous sommes en compétition et la défense joue son rôle comme le prévoient les règles en la matière », rétorque un des deux avocats du présumé.

L’audience a été suspendue à cause de la réaction des partisans du général Andilo qui avaient pris d’assaut la salle et la concession du tribunal où se tenait le procès. Les forces de l’ordre n’ont pas pu procéder à l’évacuation de la concession comme l’avait ordonné le président du jury. Les jeunes partisans s’y étaient opposés.

Le procès du général Andilo était renvoyé l’an dernier à la session criminelle de cette année.  Il est très suivi du fait de l’influence que Andilo a dans les rangs des Anti-Balaka, cette milice qui en décembre 2013, avait attaqué les positions des Séléka qui avaient renversé le pouvoir du général François Bozizé en mars 2013./

Partage.

L'auteur

Commenter