Centrafrique : La jeunesse de Damara s’engage pour le développement de sa communauté

0

DAMARA, 14 Aout 2017 (RJDH)—La jeunesse de Damara au sud du pays s’est  engagée à se mettre en coopérative pour le développement de leur communauté. Cette volonté s’est manifestée  après les échanges avec le RJDH sur la jeunesse, la citoyenneté et le développement, ce 13 Aout à Damara.

La jeunesse de Damara représente 66% de la population locale, un potentiel énorme pour le développement selon les autorités administratives et locales qui recherchent des voies et moyens pour mettre en valeur cette force dans un contexte post-conflit. L’agriculture représente une part importante d’occupation des jeunes, mais n’est pas attelée et ne représente pas encore une activité rêvée de ces derniers selon les témoignages. L’économie est aussi boostée par l’essor de l’élevage grâce au retour massif des éleveurs peuls.

A l’occasion de la célébration de la fête de l’indépendance, le RJDH a été sollicité par les autorités aux fins d’échanger avec la jeunesse autour du civisme et le développement. Elément déclencheur de la synergie de développement de cette communauté. « La prise de conscience individuelle et collective de sa condition de vie, des aléas et la volonté de braver cela conduit à l’amélioration qualitative et quantitative du bien-être », a déclaré Thierry Khondé, coordonnateur du Réseau des Journalistes pour les Droits de l’Homme.

Une réalité partagée par l’un des participants en ces termes : « Nous avons toujours des initiatives personnelles. Il est difficile de mesurer l’impact direct et global. Mais nous pensons qu’avec les pistes données, il est important de nous mettre ensemble pour porter le développement de la ville de Damara qui a beaucoup de potentialité ».

Nestor Mamadou Nali, député de Damara salue l’idée de la coopérative des jeunes de sa circonscription et appelle à l’effort. « C’est à cause de vous que je me suis engagé à devenir député, pas pour gagner de l’argent mais pour porter votre voix. Je vous encourage à l’effort dans l’unité, à faire comme des asiatiques, à compter sur notre propre force d’abord, ensuite viendra le soutient des uns et des autres», a-t-il lâché.

Les autorités administratives de Damara en l’occurrence Mme Shoure Gbadin sous-préfète de Damara promet accompagner cette initiative pour le développement économique des jeunes./

Partage.

L'auteur

Commenter