Centrafrique : La jeunesse de Centrafrique commémore la journée des martyrs

0

BANGUI, 18 Janvier (RJDH) —18 Janvier 1979-18 Janvier 2017, la jeunesse de Centrafrique commémore la 38e journée des Martyrs placée sous le thème: « Une éducation plus saine en vue d’un développement durable ». Cette journée de deux jours est organisée par le Conseil National de la Jeunesse.

18 janvier marque la date historique du massacre des élèves qui protestaient contre la décision politique de l’empire Bokassa 1er . 38 ans jour pour jour, la jeunesse centrafricaine essaie de donner un sens à cet événement tragique qui a changé le cours de l’histoire. Des diverses manifestations à travers le pays sont organisées pour célébrer cette journée. La journée est célébrée autour de l’éducation alors que Faustin Archange Touadera projette  augmenter le budget de l’éducation nationale qui passe de 4% à 24%.

Huguet Francise Mongombé, président du Conseil National de la Jeunesse justifie le choix de ce thème en ces termes : « Nous avons choisi ce thème afin de ramener la lumière sur l’éducation, la question de l’éducation de la jeunesse Centrafricaine qui semble aujourd’hui une préoccupation. On ne peut pas bâtir l’avenir si la jeunesse reste dans sa grande majorité analphabète et sans instruction ».

Selon Huguet Francis Mongombé 18 Janvier doit être un sujet d’unité. « Le 18 janvier de chaque année, renouvelle notre esprit de jeune Centrafricain, l’esprit de la jeunesse qui avait porté les manifestations de 1979, qui était un esprit de liberté, de solidarité, d’unité, de tolérance, mais aussi un esprit de chalenge face aux grands défis. Aujourd’hui, nous devons être fier et libre d’appartenir à ce pays et conscient que tout changement qui doit passer dans pays peut passer par nous», a-t-il concédé.

Les cérémonies commémoratives de cette journée étaient célébrées à la place des Martyrs et chapotées par le premier ministre Mathieu Simplice Sarandji.

Partage.

L'auteur

Commenter